Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

facebookalhaqq-3-2-1

Rechercher

28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 15:33
بســــــــــــــــــــــــــم الله الرحمـــــــــــــــــــن الرحيـــــــــــــــــــــــم

Sahih El Boukhâri

TITRE VIII
DE LA PRIERE

CHAPITRE PREMIER. - Comment la prière fut prescrite durant l'ascension nocturne (Al-Isra).



Ibn 'Abbâs (radhi Allahû 'anhû) rapporte que Abû-Sûfyân ibn Harb (radhi Allahû 'anhû) dans sa conversation avec Héraclius a dit : "Il nous ordonne, (c'est-à-dire le Prophète صلى الله عليه و سلم) la prière, la loyauté et la réserve.


1. Anas ibn Mâlik (radhi Allahû 'anhû) a dit : "Abû-Dharr (radhi Allahû 'anhû) rapportait que l'Envoyé d'Allah صلى الله عليه و سلم avait dit : 

"Pendant que j'étais à la Mecque, le plafond de ma maison s'entre ouvrit et Jibrîl descendit (par là). Il m'ouvrit la poitrine, me la lava avec de l'eau de Zâmzâm, puis il apporta un bassin d'or plein de foi et de sagesse et vida le tout dans ma poitrine. Cela fait, il la referma et, me prenant par la main, il m'enleva vers le ciel le plus rapproché (de nous). Quand je fus arrivé au ciel le plus rapproché, Jibrîl dit au portier du ciel : 

-"Ouvre" 
-"Qui est là ?" demanda-t-il. 
-"Jibrîl", lui répondit l'ange. 
-Quelqu'un est-il avec toi ? reprit le portier. 
-"Oui", répliqua Jibrîl, "Mûhammâd est avec moi"
-"A-t-il été mandé", ajouta le portier. 
-"Oui", dit l'ange.

Quand le portier nous eût ouvert, nous nous élevâmes dans le ciel le plus rapproché, et tout à coup nous vîmes un homme assis, ayant à sa droite des ombres et d'autres ombres à sa gauche. Chaque fois qu'il regardait à droite, il souriait ; dès qu'il regardait à gauche, il pleurait. Il dit : 

-"Qu'il soit le bienvenu, le Prophète vertueux et le fils des vertueux !"
-"Qui est-ce ?" demandai-je à Jibrîl. 
-
"Cet homme", répondit-il, "c'est Adam, et quand à ces ombres qui sont à sa droite et à sa gauche, ce sont les âmes de ses descendants : ceux d'entre eux qui sont à droite sont les élus du paradis ; les ombres qui sont à sa gauche sont les élus de l'enfer; (c'est pourquoi) lorsqu'il regarde à droite il sourit et lorsqu'il regarde à gauche il pleure."


Jibrîl m'enleva ensuite vers le deuxième ciel et dit au portier : 

-"Ouvre !" 

Après avoir posé les mêmes questions que le premier, ce second portier nous ouvrit.

Anas (radhi Allahû 'anhû) rapporte que Abû-Dharr (radhi Allahû 'anhû) dit que le Prophète صلى الله عليه و سلم trouva dans les cieux : Adam, Idrîs, Mûssa, 'Issa et Ibrahîm; mais il n'établit pas quelles étaient les places qu'ils occupaient. Toutefois, il mentionne que Mûhammâd trouva Adam dans le ciel le plus rapproché et Ibraham dans le sixième ciel.

Anas (radhi Allahû 'anhû) ajoute : "Quand Jibrîl passa avec le Prophète صلى الله عليه و سلم auprès de Idrîs, celui-ci dit : 

-"Qu'il soit le bienvenu, le Prophète vertueux, et le frère vertueux !" 

Comme je demandais : 

-
"Qui est-ce ?" 
poursuivit le Prophète,

Gabriel me répondit : 

-"C'est Idrîs." 

Puis je passai auprès de Mûssa qui dit : 

"Qu'il soit le bienvenu, le Prophète vertueux et le frère des vertueux !" 
-"Qui est-ce" demandai-je.
-"Mûssa", me répondit l'ange. 

Je passai ensuite auprès de 'Issa qui s'écria : 

"Qu'il soit le bienvenu, le Prophète vertueux et le frère vertueux !" 
-"Qui est-ce ?" fis-je. 
-"'Issa", répondit Gabriel. 

Je passai après cela auprès d'Ibrahîm qui dit : 

-"Qu'il soit le bienvenu, le Prophète vertueux et le frère vertueux !" 
-"Qui est-ce ?" interrogeai-je. 
-
"C'est Ibrahîm, me dit l'ange."


Ibn-Hazm (radhi Allahû 'anhû) raconte que Ibn 'Abbâs et Abû Habba El-Ansâri (radhi Allahû 'anhûm) avaient dit que le Prophète صلى الله عليه و سلم avait prononcé les paroles suivantes : 

"Puis l'ange m'enleva jusqu'à ce qu'il me fit arriver sur une éminence d'où j'entendis le grincement des plumes (le commentateur explique ce passage en disant qu'il s'agit du bruit produit par les plumes des anges qui servent de secrétaires à Allah)."

Ibn Hazm et Anas ibnû Mâlik ajoutent : "Le Prophète صلى الله عليه و سلم a dit : 

"Allah prescrivit alors à mon peuple cinquante prières (par jour). Comme je m'en retournais avec cette prescription, je passai auprès de Mûssa : 

-"Que t'as prescrit Allah pour ton peuple ?" me demanda-t-il. 
-
"Il m'a prescrit cinquante prières, lui répondis-je. 
-Retourne auprès du Seigneur, me dit Mûssa, car ton peuple n'aura pas la force de supporter cela." 

Je retournai donc auprès d'Allah qui diminua le nombre de moitié. Puis, passant près de Mûssa, je lui dis : 

-
"On en a diminué la moitié" 
-"Retourne auprès du Seigneur", reprit-il, car ton peuple n'aura pas la force de supporter cela." 

Je retournai auprès d'Allah qui diminua de nouveau le nombre de moitié. Repassant près de Mûssa je lui annonçai cette nouvelle réduction de moitié. 

-"Retourne auprès du Seigneur, répliqua-t-il, car ton peuple n'aura pas la force de supporter cela.

Je revins près d'Allah qui me dit : 

"Ce sera donc cinq prières qui en vaudront cinquante à mes yeux, car rien de ce qui a été dit en ma présence ne saurait être changé." 

Je m'en retournai vers Mûssa qui me répéta : 

-"Retourne vers le Seigneur. 
-J'ai honte du Seigneur", lui répondis-je.

"Alors Jibrîl m'emmena et me conduisit jusqu'au lotus de la limite qui est couvert de couleurs que je ne saurais dire. Ensuite j'entrai dans le Paradis : on y trouve des coupoles de perles et le sol en est formé de musc."



2. 'Aïcha (رضي الله عنها), la mère des Croyants a dit : 

"Lorsque ALLah prescrivit les prières il les fixa à deux raka'a chacune aussi bien à la ville qu'en voyage. La prière du voyage fut maintenue telle quelle ; celle de la ville fut rendue plus longue."

Partager cet article

Repost 0
Published by 會 Al-Haqq 會 - dans as-salât - La prière
commenter cet article

commentaires