Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

facebookalhaqq-3-2-1

Rechercher

28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 15:24

بِسْـــــــــــــــــــــمِ اﷲِارَّحْمَنِ ارَّحِيم

Shaykh Muhammad ibn Salih Al-Uthaymin (rahimahûllah)

Selon Ahl Sunna wal-Jama'a, la foi (iman) est « une croyance du cœur, des paroles de la langue et des actions du corps. » Cela inclut trois choses :


- Croyance du cœur 

- Paroles de la langue

- Actions du corps


Comme c'est le cas, elle augmente et diminue. Ceci parce que le degré de croyance du cœur diffère d'une personne à une autre. La croyance en ce que quelqu'un vous dit n'est pas égale à la croyance en ce que vous voyez de vos propres yeux. La croyance en ce qu'une personne vous dit n'est pas égale à la croyance en ce que deux personnes vous disent, et cetera. C’est pourquoi Ibrahim (‘alayhi salam) a dit :


« Et quand Abraham dit : “Seigneur ! Montre-moi comment Tu ressuscites les morts”, Allah dit : “Ne crois-tu pas encore ? ” “Si ! dit Abraham; mais que mon coeur soit rassuré”. » [sourate Al-Baqara :260]


La foi peut augmenter en ce qui concerne la croyance, le contentement et la tranquillité dans le cœur. Une personne peut l'éprouver quand il prend part à une assise de rappel (dhikr) où écoute un cours. Se rappeler le Paradis et l'Enfer augmente la foi au point où ils sont comme si vous pouviez les voir de vos propres yeux. Mais quand une personne est négligente et laisse ces assises, cette foi diminue dans son cœur.


La foi dans le sens des mots peut augmenter de la même façon. Celui qui se rappelle Allah quelques fois ne ressemble pas à celui qui se Le rappelle cent fois. Le dernier est bien meilleur dans la foi. Et celui qui fait un acte d'adoration d’une façon parfaite aura plus de foi qu'un autre qui le fait d’une façon imparfaite.

La même chose s'applique aux actes pieux. Si une personne fait des bonnes actions physiquement plus qu'un autre, celui qui fait plus aura plus de foi que celui qui fait moins. Ceci est exposé dans le Qur'an et la Sunna - je veux dire le fait que la foi peut augmenter et diminuer. Allah dit :

« Cependant, Nous n’en avons fixé le nombre que pour éprouver les mécréants, et aussi afin que ceux à qui le Livre a été apporté soient convaincus, et que croisse la foi de ceux qui croient » [sourate Al-Muddathir :31]


« Et quand une Sourate est révélée, il en est parmi eux qui dit : “Quel est celui d’entre vous dont elle fait croître la foi ? ” Quant aux croyants, elle fait certes croître leur fois, et ils s’en réjouissent.


125. Mais quant à ceux dont les cœurs sont malades elle ajoute une souillure à leur souillure, et ils meurent dans la mécréance » [sourate At-Tawba :124-125]


Selon un hadith sahih, le prophète (salallahu 'alayhi wa sallam) a dit :

« Je n'ai jamais vu de femmes manquant dans la raison et la foi ayant un impact plus négatif sur l’esprit d'un homme sérieux que vous. »


Ainsi la foi augmente et diminue.


Qu’est-ce qui fait augmenter la foi ?



Il y a plusieurs moyens de d’augmenter la foi :

  • Le premier moyen est de connaître Allah par Ses noms et attributs. Plus une personne connaît Allah par Ses noms et attributs, plus il augmentera dans la foi, sans aucun doute. De là vous constatez que les savants qui connaissent plus les noms et les attributs d'Allah que d'autres, sont plus forts dans la foi à cet égard.



  • Le deuxième moyen est de regarder les signes d'Allah dans l'univers et les signes de Shari'a (c'est-à-dire, les versets du Qur'an et les miracles du prophète (salallahu 'alayhi wa sallam), etc). Plus une personne regarde les signes d'Allah dans l'univers, plus il augmente dans la foi. Allah dit :


    « Il y a sur terre des preuves pour ceux qui croient avec certitude; ainsi qu’en vous-mêmes. N’observez-vous donc pas ? » [sourate Ad-Dhariyat :20-21]


    Les versets qui indiquent cela sont nombreux, je veux dire les versets qui indiquent qu'en pesant et pensant à cet univers, un homme peut augmenter dans la foi.



  • Le troisième moyen est de faire beaucoup d'actes d'adoration, plus une personne fait d’actes d'adoration, plus il augmentera dans la foi, que ce soit des actes d'adoration impliquant des paroles ou des actions. Ainsi le dhikr augmente la foi en quantité et la qualité et la prière, le jeûne et le pèlerinage augmentent aussi la foi en quantité et la qualité.



Qu’est-ce qui diminue la foi ?



Les choses qui font la diminution de foi sont celles qui suivent :

  • L'ignorance des noms et attributs d'Allah provoque une diminution inévitable dans la foi, parce que si un homme a un manque dans la connaissance des noms et les attributs d'Allah, il manquera dans la foi.



  • Négligence dans la réflexion sur les signes d'Allah dans l'univers et les signes de Shari'a. Cela cause une diminution dans la foi ou du moins, elle stagne et n’augmente pas.



  • Commettre des péchés, parce que le péché a un effet profond sur le cœur et sur la foi. C’est pourquoi le prophète (salallahu 'alayhi wa sallam) a dit :

    « Le fornicateur ne fornique pas avec la foi »


  • La négligence dans l’accomplissement d’actes d'adoration, parce que négliger les actes d'adoration cause une diminution dans la foi. Mais si l'acte d'adoration est obligatoire et qu’une personne le néglige sans excuse, il doit être blâmé et mérite la punition. Si l'acte d'adoration n'est pas obligatoire, ou qu’il est obligatoire mais qu’une personne ne le fait pas pour une raison valable, donc il a un manque, mais n’est pas blâmé. C’est pourquoi le prophète (salallahu 'alayhi wa sallam) a décrit les femmes comme ayant un manque dans la raison et dans la religion et il a expliqué leur manque dans la religion comme étant dû au fait que pendant les règles, elles ne prient et ne jeûnent pas.


    Mais elles ne doivent pas être blâmées parce qu’elles ne prient pas ou ne jeûnent pas pendant leurs menstrues; plutôt on commande qu'elles ne pas fassent ces choses pendant cette période. Mais, parce qu'elles manquent certaines des choses que les hommes font, elles sont considérées comme ayant manquant à cet égard.


_______________

Article tiré du site the clearpath.com

Source : Majmu' Al-Fatawa wa Rasa'il
Repost 0
Published by 會 Al-Haqq 會 - dans La foi - al imân
commenter cet article
28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 15:23

Question : Comment un homme peut-il renforcer sa foi, car il lit rarement les versets du Coran dont le sens ne le font pas réagir ?

Réponse : De toute manière, cet homme croit manifestement au Jour Dernier. Cependant, il a le cœur dur. La dureté des cœurs est chose courante de nos jours et parmi ses causes, il y a le fait de se détourner de l’adoration et de l’humiliation absolue devant Allah, Glorifié. Si l’homme adore Allah au sens véritable du terme, s’il s’humilie devant Lui, il trouvera dans son cœur une douceur et une crainte, et de même, s’il médite sur le sens des versets du Coran, comme la parole du Très-Haut :

« Si Nous avions fait descendre ce Coran sur une montagne, tu l’aurais vu s’humilier et se fendre par crainte d’Allah. » L’Exode, v. 21.

De plus, parmi les causes de la dureté des cœurs, il y a le fait d’être éprouvé par les bienfaits de la vie d’ici-bas de notre époque, et la multiplicité des problèmes de la vie. C’est la raison pour laquelle les jeunes qui n’ont pas encore goûté à ces épreuves, éprouvent plus de crainte et pleurent plus facilement que les adultes. On peut remarquer cela ici à la Mosquée Sacrée de la Mecque, pendant la prière de nuit : des jeunes d’environ dix-huit ans, en entendant les versets qui annoncent le châtiment d’Allah (al-Wacîd) et ceux qui annoncent la récompense d’Allah (At-Targhîb), pleurent plus que les gens plus âgés qu’eux, car leurs cœurs sont plus tendres et ils ne sont pas attachés à la vie et ne se préoccupent pas de ses problèmes proches ou lointains.

Mon conseil pour ce frère est de n’occuper son cœur et sa pensée qu’avec ce qui est en relation avec sa religion, de lire le Coran tranquillement en méditant, et de revoir les hadiths qui parlent des promesses et des récompenses et ceux qui parlent du châtiment, car cela attendrit les cœurs.


· Fatwa de cheikh Muhammad Otheimine
· Majmuc Durûs wa Fatâwa al-Haram il–Makkî, tome 3, page 380.




Allah est avec ceux qui endurent



Question : Je me dis souvent que je vais être quelqu’un qui aura une foi solide, une croyance inébranlable et qui s’attachera fermement à la religion et aimera Allah et Son Envoyé, prière et salut d’Allah sur lui. Mais après un certain temps, je suis démotivé, puis la motivation revient, et ainsi de suite… J’en suis alors devenu très gêné. J’aimerai, cheikh, que vous m’indiquiez le vrai chemin à suivre pour que ma foi reste ferme.


Réponse : Le vrai chemin, c’est rester dans l’état qui te procure la pureté du cœur et l’amour du bien. Ce que tu traverses arrive à d’autres également, certains endurent et persévèrent ; Allah les aide alors à prendre le dessus sur eux-mêmes.


Fatwa du cheikh Otheimine
Fatâwâ Islâmiyya, tome 4 page 495 et 496
Repost 0
Published by 會 Al-Haqq 會 - dans La foi - al imân
commenter cet article