Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

facebookalhaqq-3-2-1

Rechercher

11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 09:29

Tiré du livre :

"Comment devons-nous interpréter le Quraan ?"

de l'Imaam Al-Albaani, rahimahullah, traduction du livret

"Kayfa yajibu 'alayna ann nufassir al-Quraan ?"

 

Digital-Quran-Player.jpgDans le cas où le Quraan est récité à partir d'un radio-cassette, mais que quelques personnes qui sont à côté n'écoutent pas car ils sont occupés à parler entre eux, quel est le jugement concernant le fait qu'ils n'écoutent pas le Quraan ?

Est-ce ces personnes qui commettent un pêché ou juste celui qui a mis cette cassette ?


 

 

Réponse :


La réponse à cette question varie en fonction des différents cas où le Quraan est récité à partir d'une cassette. Si c'est le cas d'une réunion de science, de rappel et de récitation du Quraan, alors dans cette situation, il est obligatoire d'y prêter une totale attention.

Et quiconque ne le fait pas, commet un pêché car il désobéit à la parole d'Allah dans le Quraan :

 

"Et quand on récite le Coran,
prêtez-lui l'oreille attentivement et observez le silence,
afin que vous obteniez la miséricorde (d'Allah)"
[Al-A'raaf, 204]

 

Et s'il ne s'agit pas d'une réunion de science, de rappel et de récitation du Quraan, mais d'une réunion normale, comme lorsqu'une personne travaille, étudie ou fait des recherches chez elle, alors dans ce cas, il n'est pas permis pour cette personne d'allumer le poste et d'augmenter le volume de la récitation de manière à ce que le son atteigne les oreilles des autres gens dans la maison ou dans la réunion.

Car, dans ce cas, ces gens ne sont pas chargés d'écouter le Quraan puisque ils ne se sont pas réunis pour cette occasion.

La personne qui devra rendre compte est celle qui augmente le volume du poste pour que tout le monde écoute, car il impose une charge à ces gens et les force à écouter le Quraan dans une situation où ils ne sont pas préparés à écouter de cette manière.

Le meilleur exemple que nous pouvons donner de cela est lorsque l'un d'entre nous marche dans une rue et entend les sons du marchand de beurre et de falafel (piment) en même temps que celui qui vend ces cassettes (de Quraan).

Le son du Quraan est présent dans toute la rue, et où que tu ailles, tu entends ce son.

Donc, est-ce que ces gens qui marchent dans la rue -chacun sur son propre chemin- sont responsables et doivent garder le silence pour ce Quraan qui est récité ailleurs que dans le lieu où il se trouve ?!

Non, plutôt, celui qui devra rendre des comptes est celui qui impose une charge aux gens en leur faisant écouter le son du Quraan, que ce soit pour un but commercial, ou parce qu'il veut attirer l'attention des gens, ou quelque autre but matériel pour lequel il ferait cela.

Ainsi, d'un côté, ils considèrent le Quraan comme des instruments de musique, comme il est dit dans quelques ahadith (Silsilat-ul-Ahaadeeh as-Saheehah: 979).

Ils achètent à faible prix les versets d'Allah par cette méthode, qui diffère des méthodes utilisées par les Juifs et les Chrétiens, au sujet desquels Allah a dit :

"Ils troquent à vil prix les versets d'Allah (le Coran) et obstruent Son chemin.
Ce qu'ils font est très mauvais ! "
(at-Tawbah, 9)


Traduit de al-ibaanah.com
copié de al-mumtahanah.over-blog.com

 



trait separation

ani07  Shaykh Mohammed Nasser-Ad-Dine Al Albani

ani07 Les avis juridiques concernant l'écoute du Coran


mini puces2 QÛR'ÂN - CORAN

Repost 0
Published by Al-Haqq - dans Qû'rân - Coran
commenter cet article
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 08:51

Question :


هل يجوز سماع أشرطة التلاوة من أهل البدع ؟

Est-il permis d’écouter les cassettes de récitation (de Coran) des gens de l’innovation ?

Réponse du Shaykh Mûhammâd Ibn Hadi Al-Madkhali :

والله الأولى أن لايفعل ذلك لأنه قد يتعلق قلبه به ، وابن سيرين قيل له " اقرأ عليك آية ، قال : ولانصف آية " لما ؟ لأنه قد يقع فى قلبه اعجاب له وحب لقراءته فيحبه من هذا الباب ، فيكون محباً لأهل الأهواء والبدع

Par ALLAH, c’est mieux de ne pas le faire, car parfois son cœur peut s’attacher à lui, et il a été dit à Ibn Sirine -Qu’ALLAH lui fasse miséricorde- :

- « Puis-je te réciter un verset ? »
Il a dit : « Pas même la moitié d’un verset. »
- Pourquoi ?
- « Car il se peut que quelque chose de plaisant apparaisse dans son cœur ainsi que l’amour de sa récitation.
Alors, il l’aime sous cet angle, et par conséquent il devient un aimant des gens des passions et de l’innovation. »

copié de fourqane.fr

coran13

Cette question fût posée sur le forum de Sahab il y a quelques temps de cela, en voici un résumé :

Shaykh Mahir Al-Qahtani n'est pas d'avis à ce que l'on écoute la récitation des innovateurs qui appellent à leurs innovations et qui les défendent tant qu'il existent des personnes de Ahl Al-Hadith qui lisent le Coran comme AL-Hûdhayfi car le but du législateur est de faire fuir d'eux.

Et le fait d'écouter leurs voix quand ils lisent le Coran et d'en prendre l'habitude peut amener à les aimer et à négliger le fait de mettre en garde contre eux. Plus encore, ça peut être une porte qui enmène à écouter leurs exhortations en particulier s'ils ont de belles voix et qu'ils maîtrisent la lecture.

Et le fait d'acheter leurs k7 et de les écouter peut leur faire de la publicité et leur donner de l'importance. Et le but du législateur est de les renverser afin que ne se répandent pas leurs innovations. En effet il est possible qu'un ignorant voit chez un sûnni leurs k7 et alors il va leurs donner sa confiance.

Donc c'est comme si par cette possession de k7 il les honorait et qu'il invitait à les suivre, et celui qui honore un innovateur ou qui invite à sa voie a aidé à détruire la religion, car en invitant à la voie d'un innovateur, les gens vont par la suite revenir à lui, et alors il va leur faire des fatawa en utilisant la raison ou alors ils vont le suivre aveuglément dans sa bid'ah et il les égarera.

Shaykh Al-Fawzan lui est d'avis qu'il n'y a pas de mal à écouter les lecteurs hizbi. Tu écoute la parole d'ALLAH en tirant profit, quant au lecteur, son péché revient à lui.


alminhadj.fr

 



trait separation

ani07 Les avis juridiques concernant l'écoute du Coran


mini puces2 QÛR'ÂN - CORAN

Repost 0
Published by Al-Haqq - dans Qû'rân - Coran
commenter cet article
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 19:13

Q : Dans Son Livre, ALLAH, le Très-Haut, a dit (Traduction relative et rapprochée) : {Et quand on récite le Coran, prêtez-lui l’oreille attentivement et observez le silence, afin que vous obteniez la miséricorde (d’ALLAH).} Est-ce que le fait d'écouter le Coran dans le verset indique l'impératif ou l'option de préférence ?


R : Il est prescrit à tout musulman qui écoute le Coran, en dehors de la prière : d'écouter par respect et reconnaissance de sa valeur, afin de recueillir la Miséricorde d'ALLAH et de tirer profit des sagesses qu'il comporte, ALLAH, le Très-Haut, a dit (Traduction relative et rapprochée) {Et quand on récite le Coran, prêtez-lui l’oreille attentivement et observez le silence, afin que vous obteniez la miséricorde (d’ALLAH).} Il ne doit pas détourner son écoute du Coran,  et s'occuper d'autre chose, alors qu'il peut écouter, et de se détourner délibérément, comme l'ont fait les mécréants de Qouraych qui se sont détournés du Coran, et dont ALLAH (Exalté Soit-Il) a dit (Traduction relative et rapprochée) {"Ne prêtez pas l'oreille à ce Coran, et faites du chahut (pendant sa récitation), afin d'avoir le dessus".}.

 
714309ii0.jpgCependant pendant la prière, celui qui prie derrière Al-Imam doit écouter quand ce dernier récite à haute voix, dans la Salât Djahriyya (Prière récitée à haute voix), et pendant la prière du vendredi, le prêche, les deux `Aid, etc., selon le verset précédent, et selon ce qu'a rapporté Al-Imam Mûslim dans son (Sahîh) d'après Abû Mûssâ 'Al 'Ash`arî (Qu'ALLAH soit satisfait de lui) qui a dit : le Prophète (Salla ALLah `Alayhi Wa Sallam) a dit:  L'imam n'a été institué que pour être suivi. Ainsi, lorsqu'il prononce le Takbîr (le fait de dire ALLahû Akbar), prononcez-le après lui et quand il récite le Coran, écoutez-le attentivement. Les gens des Sounans (ceux qui ont rapporté la Tradition du Prophète) ont rapporté un hadith analogue d'après Abû Hûrayra (Qu'ALLAH soit satisfait de lui). Il est fait exception pour celui qui prie derrière l'Imam, qui n'est pas tenu de réciter Al-Fâtiha pendant la Salât Djahriyya (récitée à haute voie), même lorsque l'Imam lit, vu l'obligation de la lire aussi bien pour l'imam, pour celui qui prie derrière lui, que pour celui qui prie seul; d'après ce qui a été authentiquement rapporté d'après le Prophète (Salla ALLahû `Alayhi Wa Sallam), qui a dit:  Nulle prière ne sera valable pour celui qui ne récite pas la Mère du Livre (sourate Al-Fatiha) Ce hadith précise donc le sens général du verset et du hadith précédent sur l'obligation d'écouter l'Imam qui récite le Coran, selon la synthèse des preuves authentiques détenues, et selon ce qui a été rapporté par `Obâda ibn As-Sâmit (Qu'ALLAH soit satisfait de lui) qui a dit :  Nous étions derrière le Prophète Salla ALLahû`Alayhi Wa Sallam à la prière du fajr pendant qu'il lisait. Alors, sa récitation devint plus lente,  Quand il finit, il dit: " Peut-être récitez-vous derrière votre guide" Nous dîmes : Oui. Il dit : " N'agissez ainsi que pour la fatiha, car point de prière pour celui qui ne la récite pas Rapporté par l'imam Ahmâd, At-Tirmidhî et Abû Dâwûd selon une bonne chaîne de transmission.

Qu'ALLAH vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mûhammâd, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.


Source : La question 2 de la Fatwa numéro ( 20355 ) Numéro de la partie: 3, page: 89 et 90
Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')
Membre : Bakr Abû Zayd

Membre : Sâlih Al-Fûzân

Vice-président 'Abd-Al-'Azîz Al Ash-Shaykh

Président : 'Abd-Al-'Azîz ibn 'Abd-ALLAH ibn Bâz

www.alifta.net

 

 


trait separation

ani07 Les avis juridiques concernant l'écoute du Coran


mini puces2 QÛR'ÂN - CORAN

Repost 0
Published by Al-Haqq - dans Qû'rân - Coran
commenter cet article
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 18:15

 01602-5988 SSur le fait d’écouter le Qur’an sur cassette (ou par un autre moyen) pendant que l’on est en train d’effectuer les tâches ménagères ...

On a interrogé Shaikh Salih al-Fawzân

Question : « Parfois je passe quelques heures dans la cuisine pour préparer à manger à mon mari et pour profiter de ce temps j’écoute le Qur’an. Donc, mon acte est-il correct ou faire cela est-il incorrect si l’on se réfère à la Parole d’ALLAH (Traduction relative et rapprochée) : « Et quand on récite le Coran, prêtez-lui l'oreille attentivement, et observez le silence » (al-A’râf, 204)

Réponse du Shaikh : « Il n’y a aucun mal dans le fait d’écouter le Qur’an tout en faisant autre chose et cela ne contredit pas la parole d’ALLAH (Traduction relative et rapprochée) , « …prêtez-lui l'oreille attentivement, et observez le silence»

Kitâb al-Muntaqa Min Fatawâ Shaikh Salîh al-Fawzân (3/298)
Note : cela s’applique aussi bien pour les hommes que pour les femmes insha allah
Tiré de : www.salafnotkhalaf.com, copié de darwa.com

 

 

 

 


trait separation

ani07  Shaykh Salîh Al-Fawzân

ani07 Les avis juridiques concernant l'écoute du Coran


mini puces2 QÛR'ÂN - CORAN

Repost 0
Published by Al-Haqq - dans Qû'rân - Coran
commenter cet article
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 15:48

reading.book.JPG

 

Question : Qu'ALLAH vous récompense par le bien, une femme demande quel est le jugement de l'écoute du Coran tout en lisant un autre livre ?


Réponse : C'est un acte incorrect et non accepté, en effet ALLAH a dit dans Son Livre (Traduction relative et rapprochée) :
 
 

« ALLAH n'a pas placé à l'homme deux cœurs dans sa poitrine. »
{Al-Ahzâb : 4}
 

Et (Traduction relative et rapprochée) :

 
 

« Et quand on récite le Coran,

prêtez-lui l'oreille attentivement et observez le silence,

afin que vous obteniez la miséricorde (d'ALLAH). »
{Al-A'râf : 204}
 

Si cette femme souhaite lire un autre livre, elle arrête d'écouter le Noble Coran afin qu'elle ne tombe pas dans le péché sans qu'elle le sache.

Mais si elle n'est pas occupée par une tâche ou une réflexion et qu'elle souhaite écouter le Coran sur cassette, alors il n'y a pas de mal à cela car l'auditeur en tire bénéfice, mais si ce récitateur arrive à un verset qui contient une « prosternation de récitation », est-ce que l'auditeur se prosternera ?

La réponse est NON pour deux raisons :
 
La première est qu'il n'est pas légiféré à celui qui entend de se prosterner sauf si celui qui récite se prosterne, car celui qui récite se fait suivre mais ne suit pas.

Donc s'il ne se prosterne pas, l'auditeur non plus.

Il est rapporté par Zayd ibn Thâbit qu'il a récité devant le Prophète ‎(ﷺ) sourate An-Najm et ne s'est pas prosterné [à l'endroit de la sajda dans cette sourate].

Il apparaît donc, et Allah sait mieux, que le Prophète (Que la prière et le salut d'ALLAH soient sur lui) ne s'est pas prosterné non plus car c'était Zayd le lecteur et il n'a pas accompli la Sajdah.
 
La deuxième raison réside dans le fait que celui qui écoute sur une cassette, le son n'est pas transmis directement (à l'instant présent) par le récitateur, ce n'est qu'une copie de sa voix. La prosternation n'est donc pas permise, et selon la parole [précédente] que c'est une version de voix et que ce n'est pas une récitation directe, il apparaît alors que ce que font la plupart des gens lorsqu'ils allument un lecteur de cassettes au début du temps de l'adhân, pour qu'il l'entende via un microphone, est une erreur et l'obligation communautaire Il s'agit du « fard kifâyah », qui nécessite d'être accompli par un groupe de personne seulement, contrairement au « fard 'ayn » qui concerne chaque musulman (NDT) n'est pas remplie car ce n'est qu'une copie de voix, et elle n'a aucune utilité si ce n'est d'avertir de l'entrée du temps [de la prière]. Et il est connu que l'adhân est une invocation légiféré, faisant partie des meilleurs actes d'adoration et d'obéissance, et une obligation communautaire, donc on ne peut se contenter d'un enregistrement de voix au lieu d'un appel en direct du muezzin

Fatwa de cheikh Otheimine 
Tirée du site : www.ibnothaimeen.com
Traduction : www.fatawaislam.com

 



trait separation

ani07 Shaykh Mûhammâd Ibn Sâlih Al-'Ûthaymîn

ani07 Les avis juridiques concernant l'écoute du Coran


mini puces2 QÛR'ÂN - CORAN

Repost 0
Published by Al-Haqq - dans Qû'rân - Coran
commenter cet article
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 15:24

newspaper3.jpgQ : En voiture ou à la maison, nous écoutons souvent des versets du Noble Coran, mais il arrive que l’on ait besoin d’écouter autre chose comme les informations ou de lire le journal puisqu’il n’y a pas assez de temps pour écouter le rappel (Dhikr) et faire ce genre de chose en ordre.

Est-ce qu’éteindre la radio, par exemple, pour écouter les informations ou lire les journaux équivaut  à se détourner du rappel d’ALLAH ? Quelle est la solution ?
 

R : La louange revient à ALLAH seul. Qu’ALLAH prie et salue sur Son Envoyé, sa famille et ses Compagnons.
 
Il n’y a pas de mal à écouter les informations et à lire les journaux au lieu d’allumer la radio pour écouter  le Coran, car chaque chose en son temps. Cela ne signifie pas que l’on se soit détourné du Coran, ni qu’on l’ait délaissé, si le croyant lit le Coran ou l’écoute à la radio à d’autres moments.
 
Qu’ALLAH nous accorde le succès, prière et salue sur notre Prophète Muhammad, de sa famille et de ses Compagnons.
 
 
Fatâwâ du Comité Permanent,
Question n°3, fatwa n°7108.

Traduction : www.fatawaislam.com




trait separation

ani07 Les avis juridiques concernant l'écoute du Coran


mini puces2 QÛR'ÂN - CORAN

Repost 0
Published by Al-Haqq - dans Qû'rân - Coran
commenter cet article
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 14:47

radio

 

Q : Qu’en est-il d’écouter le Coran sur cassette ou via des émissions (radio) tout en faisant autre chose ?

R : Ceci est plus facile que la lecture car l’homme ne fait rien à part écouter. L’écoute (du Coran) n’est pas obligatoire, d’après la parole de l’Imam Ahmâd ‎(رحمه الله) sur ce verset (Traduction relative et rapprochée) :
 

« Et quand on récite le Coran,

prêtez-lui l'oreille attentivement et observez le silence,

afin que vous obteniez la miséricorde (d'ALLAH).»
{Al-A’râf : 204}


qui n’est applicable que pendant la prière. Mais en dehors de la prière, l’homme est libre, s’il veut il écoute le lecteur réciter, et s’il ne le désire pas il n’écoute pas, et s’occupe par une autre chose, cependant il ne doit pas être dans une situation qui ne convienne pas à l’écoute du Coran, car cela ressemblerait à ce que disent les polythéistes (Traduction relative et rapprochée) :
 

« Ne prêtez pas l'oreille à ce Coran,

et faites du chahut (pendant sa récitation),

afin d'avoir le dessus »
{Fussilat : 26}


Et je profite de cette occasion pour rappeler que la plupart des commerçants, qu’ALLAH les récompense en bien et leur accorde le succès, diffusent [dans leur boutique] des cassettes avec la récitation d’un lecteur, et les gens qui viennent sont préoccupés par leurs achats et des discussions qui sont peut-être futiles, et non appropriées à la voix du lecteur et sa récitation.


C’est pourquoi je conseille à mes frères commerçants de ne pas faire cela car le Livre d’ALLAH mérite beaucoup plus que d’être écouté dans un endroit où on ne l’écoutera pas et dans lequel on n’y prêtera pas d’attention, ou encore, il y aurait peut-être des bavardages contraires au Coran.
 
 

Fatwa de cheikh Otheimine
Tirée de son site : www.ibnothaimeen.com

Traduction : www.fatawaislam.com

 

 



trait separation

ani07 Shaykh Mûhammâd Ibn Sâlih Al-'Ûthaymîn

ani07 Les avis juridiques concernant l'écoute du Coran


mini puces2 QÛR'ÂN - CORAN

Repost 0
Published by Al-Haqq - dans Qû'rân - Coran
commenter cet article
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 13:10

Ecouter le Coran est un culte de dévotion 
 

657376-800331Q : Je suis un jeune qui un jour, a vu un autre jeune comme lui écouter le chant ; sachant que c'est illicite, j'ai bien voulu le conseiller. Après mes conseils, il m'a dit : que profites-tu du Coran ? Je lui ai dit qu'écouter le Coran est un culte de dévotion et une instruction dans la religion. Il a répliqué : Je profite tout autant que toi. Quel avis religieux donner à ce propos ? 


R : Ces propos sont blâmables et ne peuvent être tenus par quelqu'un qui connaît la religion et connaît la réalité du Coran qui est le Livre d'ALLAH. On craint que son auteur ne devient un renégat s'il croit qu'il tire profit des chants comme on peut tirer profit du Coran. Nous implorons ALLAH de nous accorder la bonne santé et le salut des déportements des cœurs et des fautes de la langue. Il est Audient et Proche.


On doit demander à ce jeune ignorant et ses semblables ce qu'ils profitent du Coran. Ce que je tire comme profit du Coran, c'est ma droiture, ma guidée et tout ce qui contient mon salut et ce qui réformera mon cœur et mon action ainsi que tout ce qui est à même de sauver ma religion et ma vie.


J'en tire également les hautes moralités, les bonnes œuvres qui satisfont ALLAH et rapprochent de Lui. Le Coran appelle aux hautes moralités et à l'accomplissement des bonnes œuvres. Il nous enseigne les actes qu'ALLAH nous a prescrits et ceux qu'Il nous a interdits.


Il nous enseigne la voie des messagers passés avant nous, les qualités et les caractères des prophètes et des croyants. Il nous enseigne les qualités et les caractères des gens du paradis ainsi que les traits caractéristiques des gens de l'enfer et leur moralité. Tout ceci est dans le Coran Sublime.


Y a-t-il autres avantages plus importants que ceux-là ? Ya-t-il dans ce monde un avantage plus grand que celui-là ? Connaître ce qu'ALLAH agrée et ce qui Le met en colère, connaître Ses noms et Ses attributs, connaître les qualités des pieux, des hommes de bien et des croyants en vue de les adopter, connaître les qualités des gens du paradis pour les adopter et celles des vicieux, des mécréants et des gens de l'enfer pour en prendre garde. Ya-t-il meilleur que cela ?


Quant au chant, on n'en tire aucun profit hormis la maladie du cœur, la déviation de la guidée et de la vérité. Voilà l'avantage du chant. Ibn Mas'ûd (qu'ALLAH soit satisfait de lui) a dit : "le chant fait pousser l'hypocrisie dans le cœur comme l'eau fait pousser les légumes" ALLAH dit dans Son Livre Sublime (Traduction relative et rapprochée) {Et, parmi les hommes, il est (quelqu'un) qui, dénué de science, achète de plaisants discours pour égarer hors du chemin d'ALLAH} celui qui achète  c'est-à-dire échange. C'est un blâme à l'endroit de certaines gens qui achètent de plaisants discours.


La majorité d'exégètes soutiennent qu'il s'agit du chant. D'autres ont interprété les discours plaisantins comme étant le chant et les instruments de divertissement et de musique ainsi que toute voix qui détourne de la vérité. Tout cela rentre dans les plaisants discours. Il dit après  (Traduction relative et rapprochée) {pour égarer hors du chemin d’ALLAH}


Certains ont lu "liyadilla" avec la voyelle Fatha sur la lettre Yâ`, ce qui veut dire que lorsqu'on achète la musique, on s'égare du chemin d'ALLAH et égare les autres. La conséquence des plaisants discours est l'égarement de soi et l'égarement de l'autre.


Implorons ALLAH de nous accorder le salut. Par ailleurs, comme inconvénients dangereux, la musique fait qu'on tourne les signes d'ALLAH en dérision, c'est-à-dire, qu'elle amène celui qui l'écoute à tourner le Coran en dérision, à ne pas se familiariser avec sa lecture et à s'obstiner de ne pas l'écouter.


Qu'ALLAH nous en préserve. C'est pour cela qu'ALLAH (Exalté soit-Il) a dit  (Traduction relative et rapprochée) {Et quand on lui récite Nos versets, il tourne le dos avec orgueil, comme s'il ne les avait point entendus,}

Voilà les inconvénients de la musique : l'égarement de soi et l'égarement de l'autre, l'ironie à l'égard de la religion, l'obstination à ne pas écouter les versets d'ALLAH.


Qu'ALLAH nous préserve. Nous implorons ALLAH Gloire et Pureté à Lui de nous épargner ainsi que tous les musulmans de ce qui suscite Sa colère.


Source : Les Fatwas d'Ibn Bâz

Numéro de la partie: 24

Numéro des pages : 369 à 371

www.alifta.net



trait separation

ani07 Shaykh 'Abd El-'Aziz Ibn Baz

ani07 Les avis juridiques concernant l'écoute du Coran

ani07 Avis juridique - Fatwa


Al-Qrn-LeCoran-1

Repost 0
Published by Al-Haqq - dans Qû'rân - Coran
commenter cet article
14 août 2010 6 14 /08 /août /2010 14:13
Repost 0
Published by Al-Haqq - dans Qû'rân - Coran
commenter cet article
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 16:26
Repost 0
Published by Al-Haqq - dans Qû'rân - Coran
commenter cet article