Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

facebookalhaqq-3-2-1

Rechercher

7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 22:28

1984296861_small_1.jpg

 

La Prière sur le Prophète (صلى الله عليه و سلم)


sws2-1Ce symbole signifie : "Prière et Salut d'Allah sur lui" ou "Qu'ALLAH prie sur lui et le salue" ; La Prière d'Allah n'est bien sur pas comme celle de ses serviteurs, mais elle est une miséricorde. Les musulmans se doivent de saluer le Prophète Mouhammad  , selon l'injonction coranique contenu dans le verset 56 de la sourate 33, les coalisés :


إِنَّ اللَّهَ وَمَلَائِكَتَهُ يُصَلُّونَ عَلَى النَّبِيِّ يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا صَلُّوا عَلَيْهِ وَسَلِّمُوا تَسْلِيمً

traduction relative et approchée :

  " Certes Allah et Ses anges prie sur le Prophète ; ô vous qui croyez priez sur lui et adressez [lui] vos salutations"

Soufyân ath-Thawrî a dit à propos de l'explication de ce verset : " La prière d'Allah est une miséricorde, et la prière des anges est une demande de pardon [pour les croyant auprès d'Allah]". (Ibn Kathir, tasfsir oul-Qour'ân il-Adhîm, 3/68).

Voir la note de bas de page du livre La profession de Foi des Gens de la Sounnah et du consensus de cheikh al 'Othaymine parut aux éditions anas, p.3

source : sounnah.free



barretitre.jpg

Connaissance de base - Liste des articles

Exégèse - Tafsîr

Repost 0
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 19:47


al-a'mal, al-niyat wa al-ikhrass



Bissmillah ir RaHman ir RaHim

Toutes les louanges appartiennent à Allah, nous le louons, nous implorons Son Secours et Son Pardon. Et nous cherchons refuge auprès d'Allah contre le mal prevenant de nous meme ou le mal pouvant provenir de nos mauvais actions.
Celui qu'Allah guide, nul le peut l'égarer et celui qu'Allah égare ne trouvera jamais de guide.
Et je témoigne que nul n'est en droit d'être adoré en dehors d'Allah l'Unique sans associé, et je témoigne que Mohammed ibn Abillah est son serviteur et son messager que le salut d'Allah et ses bénédictions soient sur lui, ainsi que sa famille, ses compagnons et ceux qui les suivent jusqu'au jour dernier.


Ceci dit, as salamouallaykoum wa raHmatoullahi wa barakatouh.

Allah nous dit
" Quiconque fait un bien fût-ce du poids d’un atome, le verra, et quiconque fait un mal fût-ce du poids d’un atome, le verra."
Sourate al zalzala verset 7 et 8


Et il nous a été rapporté dans les deux receuils authentiques de Bukhari et Muslim: "Omar ibnoul Khattab ( radhiAllahou 3anhou) rapporte que le messager d'Allah (SalAllahou 3alayhi wa salam) a dit: "Certes les actes valent par les intentions, et chaque Homme sera rétribué selon son intention. Celui qui émigre pour Allah et son Messager, son émigration sera ( sera comptée le jour du jugement) pour Allah et son Messager. Et celui qui émigre pour un bien matériel, ou pour épouser une femme alors son émigration lui sera comptée ( le jour du jugement) conformément à ce qu'il a visé" .

Qui parle dans ce que je cite plus haut ? Nous avons le Créateur des cieux et de la terre et son envoyé, celui qui ne parle pas sous l'effet de la passion (salAllahou 3alayhi wa salam)

Ainsi il est primordial de faire attention avant chacune de nos actions à notre intention ... Se poser la question primordiale :"Pourquoi est ce que je fais cela?"

Car en vérité nous allons mourrir et nous serons ressucités puis nous serons jugés par Le Juge suprême, celui qui ne rate rien de ce que font Ses créatures, celui qui voit la fourmi noire marcher sur une pierre noire en pleine nuit noire ...

Mes chers freres et soeurs, ce texte est un conseil pour moi même avant d'être un conseil pour les autres ...
Car effectivement on voit mashaAllah beaucoup d'articles, de statut contenant des versets, des hadiths, des paroles de savants sur tel et tel sujet... Et al hamdolillah ceci est un bien !!! Il est à coup sur un bien pour celui qu'Allah guide puis lit cela avec interet et agit selon cela ...
Mais la question ici est de savoir ce que NOUS allons récolter de ce travail!! Et il faut être conscient de notre état avant de chercher à parfaire celui des autres ...

Allah nous dit dans le qur'an et je jure par Allah que ce verset est lourd pour celui qui le comprend correctement : "Dis: «Voulez-vous que Nous vous apprenions lesquels sont les plus grands perdants, en œuvres? Ceux dont l’effort, dans la vie présente, s’est égaré, alors qu’ils s’imaginent faire le bien." sourate al kahf verset 107 et 108.

Et le hadith connu du prophète ( salAllahou 3alayhi wa salam) : Abou Houreyra a rapporté qu’il a entendu l’Envoyé d'Allah dire :

« Au jour de la Résurrection, Allah le Très Haut et Béni descendra auprès des serviteurs pour les juger à un moment où toute ma communauté se sera agenouillée. Les premiers à comparaître seront : un homme ayant appris le Coran, un combattant dans le chemin d’Allah ,et un homme très riche.»
Allah dira à l'homme ayant appris le Coran:
« Ne t’ai je pas appris la révélation que j’ai faite à Mon Messager ?" Si – « Qu’as tu fais de ton savoir ?» – « Je l’appliquais à travers mes prières de jour de nuit » - Allah lui dit «Tu mens » et les anges aussi le lui diront. Puis Allah poursuit : « Tu voulais surtout que l’on dise : un tel est un bon maître [du Coran] et cela a été dit. »
Ensuite on fait venir le riche et Allah lui dit :
« Ne t’ai je pas enrichi de sorte que tu n’avais plus besoin de personne ?» – «Si, ô Maître. » – «Qu’as- tu fait de ce que je t’avais donné ? » «Je l’ai utilisé pour entretenir mes liens de parenté et faire des aumônes. » Allah lui dira : « Tu mens » et les anges le lui diront aussi. Puis Allah poursuivra en ces termes : « Tu ne voulais qu’on dise : Un tel est généreux et cela a été dit »
Ensuite on amène celui qui a été tué au cours d’un combat mené pour Allah. Allah lui dira :
« Pourquoi as-tu été tué ? » – « On m’a donné l’ordre de participer au djihad dans ton chemin et je me suis battu jusqu’ au sacrifice suprême. » Allah le Très Haut lui dira : « Tu mens » et les anges le lui diront aussi. Puis Allah poursuivra : « Tu voulais que l’on dise : Un tel est brave et cela a été dit. »
Et puis le Messager d’Allah me tapota sur le genou et me dit : « Ô Abou Hourayra, ces trois là sont les premiers à servir de combustible au feu [de l’enfer] au jour de la Résurrection. »

[ Rapporté par Tirmidhi, 2382 et jugé bon par lui et authentifié par Ibn Hibban, 408 et Ibn Khouzayma, 2482 ]

Ainsi inchaAllah il appartient à chacun de travailler pour donner l'exclusivité de son action pour Celui qui mérite d'être adoré glofirié et exalté soit Il...

L'intention est quelque chose qui peut etre entaché, c'est pour cela q'il est important de toujours renouveler son intention, même en pleine action.
Combien de fois shaytan est venu susurer a l'oreille des uns et des autres :" vas y tiens mets ce hadith il est joli les gens vont aimer, tiens montre aux gens que tu t'es levé pour le fajr renouvelle ton statut après la salat, tiens fais ci ou fais ca .... " Qu'Allah nous préserve de ce genre de mauvaises pensées !! Amine

Cherchons l'agrément d'Allah lorsque nous faisons une chose car la récompense promise est énorme et il ne faudrait pas la gacher pour un bien éphémère...

Donc le but ici n'est pas que les gens arrêtent de faire des rappels bien au contraire, mais qu'il ne perdent pas le salaire de leur action ....

Et il est aussi important de notifier à tout ceux qui pensent que c'est perdu ... Ne vous attristez pas et souvenez vous de la conversion de Hamza l'oncle du prophète, il s'est reconverti par esprit de clan mais Allah a par la suite parfait sa foi et le voila devenu un grand compagnon sincère et véridique radhiAllhou 3anhou ...

Ainsi, n'oublions pas de constamment renouveler notre intention avant de poster quoi que ce soit, de nous efforcer de faire cela exclusivement pour Allah et d'oublier le bien que l'on fait et de se souvenir de nos mauvaises actions ...

Je prie Allah de ne pas me compter parmis ceux qui rappellent les gens en s'oubliant eux meme.

BarakAllahoufikoum et pardonnez les fautes que vous pourriez trouver ...

Tout ce qui se trouve de bien dans ce texte vient d'Allah et toute faute, erreur ou ommission ne peut provenir que de moi meme...

Et toutes les louanges appartiennent à Allah seul ...
Wa salamouallaykoum wa raHamatoullahi wa barakatouh

Un frere qui vous aime en Allah!
Repost 0
19 septembre 2009 6 19 /09 /septembre /2009 01:21
Shaykh Salâh al Fawzân - رحمه الله -







Shaykh Ibn Bâz - رحمه الله -


Question :


Si une personne est éprouvée par la maladie ou une chose mauvaise dans sa personne ou ses biens, comment peut-elle savoir si cette affliction est une épreuve ou une colère d’Allah ?


Réponse :


Allah  éprouve Ses serviteurs dans l’aisance et l’adversité, dans la dureté et l’abondance. Parfois Il les éprouve pour les élever en degrés, pour renforcer leur rappel d’Allah (dhikr) et multiplier leurs bonnes actions comme Il l’a fait pour les Prophètes et les Messagers (عليهم الصلاة والسلام) ainsi que les pieux parmi les serviteurs d’Allah, comme l’a affirmé le Prophète (صلى الله عليه و سلم) : « Ceux qui ont les épreuves les plus difficiles sont les prophètes, puis ceux qui les suivent le mieux, puis ceux qui les suivent. »

Et parfois, Allah  fait cela en conséquence des désobéissances et des péchés, le châtiment est alors anticipé, comme Allah   le dit :



وَمَا أَصَابَكُمْ مِنْ مُصِيبَةٍ فَبِمَا كَسَبَتْ أَيْدِيكُمْ وَيَعْفُو عَنْ كَثِيرٍ


Tout malheur qui vous atteint est dû à ce que vos mains ont acquis. Et Il pardonne beaucoup.
{As-Shûra : 30}



L’homme est en général négligent et manque à ses obligations. Ce qui lui arrive comme malheurs est donc le résultat de ses péchés et de son laisser-aller dans l'application des ordres d’Allah. Et si un des pieux serviteurs d’Allah est éprouvé par la maladie ou autres, c’est une épreuve du même genre que celles des prophètes et des messagers. Ceci afin de les élever en degrés et multiplier les récompenses, et pour qu’il soit un modèle pour les autres dans la patience et l’endurance.


En conclusion, parfois l’épreuve arrive pour élever [la personne] en degrés et multiplier les récompenses comme le fait Allah pour les prophètes et la plupart des gens de bien. Et parfois, l’épreuve se produit en guise d’expiation des péchés comme dans Sa parole :


مَنْ يَعْمَلْ سُوءًا يُجْزَ بِهِ

Quiconque fait un mal sera rétribué pour cela
{An-Nisaa : 123}


Et d’après la parole du Prophète  (صلى الله عليه و سلم) « Tout ce qui arrive au musulman comme angoisse, peine, fatigue, maladie, tristesse et tout autre mal, alors Allah lui expie de ses péchés même lorsqu’une épine le pique. » Et sa parole  : « Si Allah veut le bien pour une personne, Il l’éprouve. ».

Et ce peut être un châtiment anticipé à cause des péchés et l’absence de repentir, conformément au hadith du Prophète  (صلى الله عليه و سلم) où il dit : « Si Allah veut le bien pour Son serviteur, Il lui anticipe son châtiment dans le bas-monde, et si Allah veut le mal pour Son serviteur, Il le laisse avec ses péchés jusqu’à ce qu’il en soit châtié le Jour du Jugement. » [Rapporté par Tirmidhi qui l’a authentifié]





Source : http://www.ibnbaz.org.sa



Repost 0
3 août 2009 1 03 /08 /août /2009 01:07


Pourquoi l’appelons-nous ALLAH ?



Tous les croyants du monde entier même les chrétiens et les juifs ont toujours utilisé et doivent utiliser le nom propre Allah qui veut dire « le Dieu » les anglais disent « God » en Allemagne « Gott » en Espagne « el dios » en arabe « Allah » nous en France on dis « Dieu » c’est le seul et même Dieu unique et sans associé, le seigneur des cieux et de la terre, le seigneur de l'univers, le Créateur de toute choses de tout ce que contiens cet univers ne serais ce que le moindre petit atome, c’est Lui l'unique divinité sans associé, qui mérite l'adoration partout et toujours, Lui qui a envoyé des messagers et des prophetes a travers les temps en appelant les gens au tawhid (l’unicité) à adorer Allah sans rien lui associer ni partenaire ,ni objet, ni anges, ni hommes saints ,ni prophètes ,ni pierres ni quoi que ce soit .



Contrairement au terme (dieu), le mot Allah ne se met ni au féminin ni au pluriel ; il ne dérive d'aucune racine et n'accepte ni suffixe ni préfixe sauf l'invocatif (allahoumma) qui est la contradiction de (ya Allah!) tous les noms de perfection sont attributs d'Allah. On dit par exemple : Allah est tout miséricordieux, le tout puissant, pardonneur ...


Allah est unique dans son essence, il n'a pas d'égal dans l'Univers et le fidèle musulman doit lui vouer un culte exclusif. Comme l'atteste la sourate 112 al iklass (dite du monothéisme pur) du coran :



Allah est donc le nom propre de dieu, or les noms propres ne se traduisent pas.
« Dis : Il est Allah, Unique ; Allah, Le Seul à être imploré pour ce que nous désirons.
Il n'a jamais engendré, n'a pas été engendré non plus. Et nul n'est égal à Lui. »



Chaque fois qu'un musulman dit Allah et, que ce n'est pas dans le cadre de la récitation d'un verset du Coran, il doit prononcer la formule Soubhanahou wa ta'ala qui signifie « Gloire à lui, il s'est élevé (au dessus de tout) » en signe de respect. On peut dire aussi 'Azza wa jal ou Jalla

L’invocation fais partie de l’adoration




Tawhid ALLah - L'Unicité d'ALLah
 
Repost 0
Published by convertistoislam - dans Connaissance de base
commenter cet article
2 août 2009 7 02 /08 /août /2009 01:55
Les bases de la croyance islamique
(Cheikh - Mohammad Sâlih Al’uthaimîn RahimAllah)



L'Islam, comme il a été mentionné auparavant, comprend d’une part une croyance (le dogme) et d’autre part des lois. Nous avons évoqué certaines de ses lois et ce que l’on considère comme étant leurs bases fondamentales : Les cinq piliers.




Quant à la croyance islamique, elle repose sur la foi en Allah, Ses anges, Ses Livres, Ses messagers, le Jour du Jugement Dernier et le destin bon ou mauvais. 



Le Coran et la Sunna du prophète Mohammed l’attestent explicitement :

Allah dit dans le Coran :


La bonté pieuse ne consiste pas à tourner vos visages vers le levant ou le couchant, mais la bonté pieuse est de croire en Allah, au Jour Dernier, aux anges, aux Livres et aux prophètes...

(Sourate 2 El Baqara/La Vache V. 177)




Et Il dit à propos du destin : 

Nous avons crée toute chose avec prédestination et Notre ordre est une seule parole, il est prompt comme un clin d’œil. 

(Sourate 54 El Qamar/La Lune V. 49-50)



Dans la Sunna authentique, lorsque Jibril questionna le prophète au sujet de l’Imane (la Foi), le messager d’Allah répondit : « El Imane, c'est de [croire en Allah], [Ses anges], [Ses livres], [Ses messagers] , [au Jour du Jugement Dernier] et [de croire au destin bon ou mauvais] ». 

Rapporté par Mouslim




N.B. : Pour ce qui concerne le destin « bon », la chose est claire et évidente. Par contre, la description du destin comme étant « mauvais » correspond aux choses destinées et non au destin même, qui est l’acte d’Allah. En effet, les actes d’Allah ne sont en aucun cas « mauvais », au contraire Ses actes sont bons et sages. Cependant, le « mauvais » se trouve dans les effets et conséquences de ses actes qu’Il a destiné et non dans Ses actes.



C’est pourquoi, le prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit :
« le mauvais n’est pas attribué à Toi Ô Allah ! ».

(Rapporté par Mouslim)



Par exemple, nous trouvons du mauvais dans les créatures et les choses destinées ; comme les serpents, les scorpions, les fauves, les maladies, la pauvreté, la famine…Pour l’être humain tout cela est mauvais car ceci ne lui convient pas. 
De même, les désobéissances, les turpitudes, la mécréance, la perversité, les tueries…sont considérées comme mauvaises, mais pour Allah elles sont bonnes. Car Allah Le Très Haut les a destinées dans un but d’une infinie sagesse, connu chez certains et ignoré chez d’autres.
Et c’est pourquoi, il est impératif de savoir que la description du destin comme étant mauvais, correspond aux choses destinées et aux effets et conséquences des actes d’Allah, non pas au destin et aux œuvres d’Allah.


Et saches aussi, que les effets et conséquences des actes d’Allah sont « mauvais » en eux-mêmes et vue d’un autre côté, ils sont « bons ».



Allah a dit : 

La corruption est apparue sur la terre et dans la mer à cause de ce que les gens ont accompli de leurs propres mains ; afin qu’[Allah] leur fasse goûter une partie de ce qu’ils ont œuvré ; peut-être reviendront-ils (vers Allah).

(Sourate 30 Ar-Rûm / Les Romains, Verset V.41 )



Ici le résultat est bon ; donc le mauvais dans la chose destinée est auxiliairement mauvaise et non réellement car le résultat sera bon.



En conclusion :



· Premièrement : La description du destin comme étant mauvais correspond aux effets et conséquences des Actes d’Allah et non à Ses Actes (comme le destin) car ceux-ci sont bons et la preuve de cela, c’est la parole suivante du prophète : « le mauvais n’est pas attribué à toi Oh Allah ! »



· Deuxièmement : Le mauvais correspondant aux effets et conséquences des actes d’Allah n’est pas un mauvais pur, car des bonnes choses peuvent en découler.



Par conséquent, le mauvais est une chose auxiliaire et Allah ne crée pas le mal pur qui ne contient aucun bien ou utilité et qui n’a aucun but ou sagesse.




source :
ibnothaimeen
Repost 0
Published by http://www.ibnothaimeen.com - dans Connaissance de base
commenter cet article
29 juillet 2009 3 29 /07 /juillet /2009 01:30

Rappel-sur-les-2-formes-de-shirk--site-.jpg

Le polythéisme majeur et ses dangers

 

☛ As-shirk ou le polythéisme

 

Il existe deux types de polythéisme :

- le polythéisme majeur.
- le polythéisme mineur.

On qualifie de polythéisme le fait de donner un associé à ALLAH ‎- تعالى - dans Sa Seigneurie et, ce qui est plus fréquemment rencontré, dans Son adoration, telle la personne qui invoque un autre avec ALLAH ou voue un acte d'adoration – comme le sacrifice d'un animal, le voeu pieux (an-nadhr), la crainte révérencielle, l'espoir et l'amour inconditionnel – à un autre qu'ALLAH. [Shaykh Al-Fawzân : Kitâb ût-tawhîd]




◆ Le polythéisme majeur : fait sortir son auteur de l'Islam :



Dans un hadith rapporté par Al-Boukhari ‎(رحمه الله), le Prophète ‎(صلى الله عليه و سلم), interrogé sur le plus grand péché répondit : "C'est le fait d'associer à ALLAH un égal, alors qu'il t'a créé ".


[Certes, ALLAH ne pardonne pas qu'on Lui donne des associés.

A part cela, Il pardonne à qui Il veut.]

S4v116


◆ Le polythéisme majeur est de quatre sortes, comme l'a dit shaykh Mûhammâd Ibn Abd'Al-Wahhab (رحمه الله) :

 

- L'association dans l'invocation (dû'a) :

 

[Quand ils montent en bateau, ils invoquent ALLAH Lui vouant exclusivement leur culte.

Une fois qu'Il les a sauvés (des dangers de la mer en les ramenant) sur la terre ferme.
Voilà qu'ils (Lui) donnent des associés]

S29.v65

 

- L'association dans l'intention :

 

[Ceux qui veulent la vie présente avec sa parure,

Nous les rétribuerons exactement selon leurs actions sur terres sans que rien

leur en soit diminué.Ceux-là qui n'ont rien que le Feu dans l'au-delà. Ce qu'ils auront fait ici-bas sera un échec, et sera vain ce qu'ils auront oeuvré]

S11.v15-16

 

- L'association dans l’obéissance :

 

[Ils ont pris leurs docteurs et leurs moines ainsi que le Messie, fils de Marie, comme seigneurs,

au lieu d'ALLAH]

S9.v31

 

Dans un hadith hassan (bon) rapporté par Ahmed et Tirmidhi ‎(حفظه الله), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) avait récité ce verset devant 'Ady et ibn.Hatim ‎(رضي الله عنهم) qui lui dit : "Messager d'ALLAH, nous ne les adorons pas. Et le Prophète (salallahû 'alayhi wa salam) de lui répondre : Ne rendent- ils pas licite ce qu'ALLAH a interdit et vous vous le permettez, et ne rendent-ils pas illicite ce qu'ALLAH a permis et vous vous l'interdisez ? Si, répondit 'Ady. C'est cela leur adoration ajouta le Prophète (صلى الله عليه و سلم). Authentifié par le shaykh Al-Albani(رحمه الله).

 

- L’association dans l'amour :

 

[Parmi les hommes, il en est qui prennent, en dehors d'ALLAH, des égaux à Lui,

en les aimant comme on aime ALLAH.]

S2v165


◆ Les dangers du polythéisme majeur :

 

- Il annihile les œuvres :


[Telle est la direction par laquelle ALLAH guide qui Il veut parmi Ses serviteurs.

Mais s'ils avaient donné à ALLAH des associés,

alors, tout ce qu'ils auraient fait eut certainement été vain.]

S6.v88


 

- Son auteur demeurera éternellement dans l'Enfer :

 

[Quiconque associe à ALLAH (d'autres divinités),

ALLAH lui interdit le Paradis ; et son refuge sera le Feu.

Et pour les injustes, pas de secoureur !]

S5v72.


 

- C'est un péché impardonnable, à moins que son auteur ne se repente :

 

[Certes ALLAH ne pardonne pas qu'on Lui donne quelque associé.

A part cela, Il pardonne à qui Il veut. Mais quiconque donne à ALLAH quelque associé

commet un énorme péché.]

S4.v48


 

- C'est un acte délictueux et c'est la pire iniquité :

Abdallah Ibn Mas'ûd (رضي الله عنه) a dit : " j'ai interrogé le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) sur le plus grand péché. Il a dit : C'est de donner un égale à ALLAH alors qu'il t'a créé." Bûkhari et Mûslim ‎(حفظه الله)


_____________________◊________________________

 

☛ Le polythéisme mineur


Le polythéisme mineur n'exclut pas son auteur de la religion.
Il peut être apparent ou caché ; il peut être aussi bien dans les intentions, que dans les paroles et les actes.



◆ Les différentes sortes de polythéisme mineur :



- La superstition :

ALLAH - تعالى - dit à ce sujet (dans le sens approximatif et approché du verset) :
 

[Et quand le bien leur vint, ils dirent : "Cela est de nous" ;

et si un mal les atteignait, ils voyaient en Mûssa et ceux qui étaient avec lui un mauvais augure.

En vérité leur sort dépend uniquement d'ALLAH. Mais la plupart d'entre eux ne savent.]

S7.v131


Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) interrogé au sujet des superstitions a dit : "[La superstition] c'est la perception que l'homme ressent dons son for intérieur. Que cela ne vous empêche pas (d'accomplir vos projets)." Rapporter par Mûslim ‎(رحمه الله).


- Le polythéisme verbal :

Jurer par un être en dehors d'ALLAH : "Quiconque jure par un être en dehors d'ALLAH aura commis un acte propre aux mécréants et aux polythéistes". Rapporté par Ahmed et Abû Dawûd, authentifié par Albani ‎(حفظه الله).

Dire : "Si ALLAH le veut ainsi que toi" Un homme dit au Prophète (صلى الله عليه و سلم) : "Ce qu'ALLAH et toi désirez" Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) aussitôt le corrigea en ces termes : "as-tu fait de moi un égale à ALLAH ? Dis plutôt ce qu'ALLAH seul désire". Hadith hassan par Ahmed et authentifié par Albani ‎(حفظه الله).

"Ne dites pas "Ce qu'ALLAH et untel, désirent", mais dites "Ce qu'ALLAH désire et ensuite untel". Rapporté par Abû Dawûd et Ibn Majah, authentifié par shaykh Albani ‎(حفظه الله).

Il en est de même pour les expressions suivantes : "Je compte sur ALLAH et sur toi" ou "Si ce n'était ALLAH et toi, j'aurais eu un accident".


- L'ostentation :

Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Voulez-vous que je vous dise ce que Je crains pour vous, plus que l'Antéchrist ? Ils dirent : Oui ! Alors il dit : Le polythéisme caché : L'homme se lève pour accomplir sa prière, et la perfectionne pour le regard de l'homme". Rapporté par Ahmad ‎(رحمه الله).

C'est au sujet de ce polythéisme mineur que fut révélé ce verset :

[Quiconque, donc espère rencontrer son Seigneur,

qu'il fasse de bonnes actions et n'associe dans adoration aucun autre à son Seigneur] 

S18.v110




Par le shaykh Mûhammâd Ibnû Abd'Al-Wahhab (رحمه الله)
Copié de http://sounna.over-blog.org/
Adapté pour http://www.islam-al-haqq.com

 

 

barretitre.jpg

  mini puces2 L'association - Ash-Shirk

mini puces2 Tawhid ALLAH - L'Unicité d'ALLAH

mini puces2 Shaykh Mouhammad ibn ‘Abd El-Wahhâb


Repost 0
Published by 會 Al-Haqq 會 - dans Connaissance de base
commenter cet article
29 juillet 2009 3 29 /07 /juillet /2009 01:18

Extrait de l’ouvrage : "Al Wâdjibât Al Mutahattimât Al Ma’rifah ’alâ kulli muslimin wa muslimah"
(Ce que tout musulman et musulmane se doit de connaître).
Auteur : Cheikh Mouhammad ibn ‘Abd El Wahhâb (Rahimahûllah)




Cheikh Muhammad ibn ‘Abd El Wahhâb (qu’Allah lui fasse miséricorde) explique ici avec son habituelle clarté le sens des mots
 Tawhîd, Shirk, Kufr et Nifâq.



Les trois types d'Unicité




1) L'Unicité de Seigneurie (At-tawhîd Ar-Rububiyah)


C’est ce que les mécréants du temps du Prophète (صلى الله عليه وسلم) reconnaissaient. Malgré tout, le Prophète (صلى الله عليه وسلم) les a combattus, ne les a pas reconnus comme étant musulmans, et il a rendu licites leur sang et leurs biens. Ce type correspond à l’Unicité d’Allah dans ses actions.

La preuve est la parole d’Allah : « Dis : « Qui vous attribue de la nourriture du ciel et de la terre ? Qui détient l’ouïe et la vue, et qui fait sortir le vivant du mort et fait sortir le mort du vivant, et qui administre tout ? » Ils diront : Allah. Dis alors : « Ne le craignez-vous donc pas ? ». » [sourate Yunus ; verset 31.]

Et les versets de la sorte sont nombreux.


2) L'Unicité d'adoration (At-tawhîd Al-Uluhiyah)


C'est le type de Tawhid au sujet duquel le conflit n'a jamais cessé, depuis les débuts de l'Humanité jusqu'à nos jours. Il s'agit de l'Unicité de Dieu dans les actions de Ses serviteurs : comme l'invocation, la promesse d'adoration, le sacrifice, l'espoir, la crainte, la confiance, le désir de récompense, la peur du châtiment, l'humilité, et toute autre sorte d'adoration dont la preuve réside dans le Coran.



3) L'Unicité des Noms d'Allah, de ses Attributs et de Son Etre (At-tawhîd Addhaat wal Asmaa was-Sifaat)


Allah a dit : « Dis : « Il est Allah, Unique. Allah, Le Seul à être imploré pour ce que nous désirons. Il n’a jamais engendré, n’a pas été engendré non plus. Et nul n’est égal à Lui ». » [Sourate Al-Ikhlas.]

Il a aussi dit : « C’est à Allah qu’appartiennent les noms les plus beaux. Invoquez- Le par ces noms et laissez ceux qui profanent Ses noms : ils seront rétribués pour ce qu’ils ont fait. » [sourate al-A’raf ; veset 180]
Et Il a dit : « Il n’y a rien qui Lui ressemble ; et c’est Lui l’Audient, le Clairvoyant. » [Sourate Ach-Chura ; verset 11]



L'associationnisme [Ach-Chirk] est l'opposé de l'Unicité




Il y a trois types de chirk : le plus grand chirk, le moindre chirk et le chirk imperceptible.

1) Le plus grand Chirk



Allah ne le pardonne pas et n’accepte aucune bonne action qui en contient.
Allah a dit : « Certes, Allah ne pardonne pas qu’on Lui donne des associés. A part cela, Il pardonne à qui Il veut. Quiconque donne des associés à Allah s’égare, très loin dans l’égarement. » [Sourate An-Nissa ; verset 116]

Il a aussi dit : « Ce sont, certes, des mécréants ceux qui disent : « En vérité, Allah c’est le Messie, fils de Marie. » Alors que le Messie a dit : « Ô enfants d’Israël, adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur. » 

« Quiconque associe à Allah (d’autres divinités) Allah lui interdit le Paradis ; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs ! » [Sourate Al-Maidah ; verset 72]

Et Il a dit : « Nous avons considéré l’oeuvre qu’ils ont accomplie et Nous l’avons réduite en poussière éparpillée. » [Sourate Al-Furquane ; verset 23]

Il a dit : « En effet, il t’a été révélé, ainsi qu’à ceux qui t’ont précédé : ‹Si tu donnes des associés à Allah, ton oeuvre sera certes vaine ; et tu seras très certainement du nombre des perdants. » [Sourate Az-Zumar ; verset 65]

Et : « Mais s’ils avaient donné à Allah des associés, alors, tout ce qu’ils auraient fait eût certainement été vain. » [Sourate Al-An’am ; verset 88]



Et le plus grand chirk lui-même est divisé en quatre catégories :


  • Le chirk dans l'invocation


    La preuve réside dans la parole d’Allah : « Quand ils montent en bateau, ils invoquent Allah Lui vouant exclusivement leur culte. Une fois qu’Il les a sauvés [des dangers de la mer en les ramenant] sur la terre ferme, voilà qu’ils [Lui] donnent des associés. » [Sourate Al-‘Ankabut ; verset 65]


  • Le chirk dans l'intention et la volonté


    La preuve réside dans la parole d’Allah : « Ceux qui veulent la vie présente avec sa parure, Nous les rétribuerons exactement selon leurs actions sur terre, sans que rien leur en soit diminué. Ceux-là qui n’ont rien, dans l’au-delà, que le Feu. Ceux qu’ils auront fait ici-bas sera un échec, et sera vain ce qu’ils auront oeuvré. » [Sourate Hud]

  • Le chirk dans l'obéissance


    La preuve réside dans la parole d’Allah : « Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Christ fils de Marie, comme Seigneurs en dehors d’Allah, alors qu’on ne leur a commandé que d’adorer un Dieu unique. Pas de divinité à part Lui ! Gloire à Lui ! Il est au-dessus de ce qu’ils [Lui] associent. ». [Sourate At-Tawba ; verset 31]. Et l’explication claire de ce verset est l’obéissance aux savants et moines dans la désobéissance à Allah, non pas leur invocation, comme le Prophète (صلى الله عليه وسلم) l’a expliqué a ‘Adi Ibn Hatim lorsque ce dernier lui dit : nous ne les adorions pas et qu’il lui a répondu que leur adoration consistait à leur obéir dans la désobéissance d’Allah.


  • Le chirk dans l'amour


    La preuve réside dans la parole d’Allah :« Parmi les hommes, il en est qui prennent, en dehors d’Allah, des égaux à Lui, en les aimant comme on aime Allah. » [Sourate Al-Baqara ; verset 165]



2) Le moindre chirk


La preuve réside dans la parole d’Allah : « Quiconque, donc, espère rencontrer son Seigneur, qu’il fasse de bonnes actions et qu’il n’associe dans son adoration aucun à son Seigneur. » [Sourate Al-Kahf ; verset 110]


3) Le chirk imperceptible


La preuve réside dans la parole du Prophète (صلى الله عليه وسلم) : " Le chirk dans cette communauté est encore plus imperceptible que les pas d'une fourmi noire sur une pierre noire dans une nuit sombre " [Abu Ya'la et Al-Bazzar, authentifié par Al-Arna'ut , d'après le hadith d'Abu Bakr d'après le Prophète ((صلى الله عليه وسلم) : " Le chirk est plus imperceptible que les pas d'une fourmi " Abou Bakr s'étonna : Ô Prophète d'Allah, le Chirk est-il autre chose que le fait d'adorer un autre que Allah ou d'invoquer un autre que lui ? Le Prophète (صلى الله عليه وسلم) répondit : " Que ta mère te perde ! (formule de la langue arabe pour capter l'attention) Le Chirk parmi vous est encore plus imperceptible que les pas d'une fourmi ". ] Et l 'effacement de ce chirk réside dans le fait de dire : " Ô Allah ! Je me protège auprès de Toi contre le fait de t'associer quelque chose alors que je sais, et je te demande pardon pour ce que je ne sais pas " [hadith authentique]



La mécréance est de deux sortes





1) La mécréance qui fait sortir de l'Islam


Elle est elle-même subdivisée en cinq catégories :


  • La mécréance de reniement


    La preuve réside dans la parole d’Allah : « Et quel pire injuste que celui qui invente un mensonge contre Allah, ou qui dément la Vérité quand elle lui parvient ? N’est-ce pas dans l’Enfer une demeure pour les mécréants ? »[1Sourate Al-Ankabut ; verset 68]


  • La mécréance d'orgueil et de refus malgré la croyance


    La preuve réside dans la parole de Dieu : " Et lorsque Nous demandâmes aux anges de se prosterner devant Adam, ils se prosternèrent à l'exception d'Iblis qui refusa, s'enfla d'orgueil et fut parmi les infidèles. " [Sourate Al-Baqara verset 34]


  • La mécréance de doute


    La preuve réside dans la parole d’Allah : « Il entra dans son jardin coupable envers lui-même [par sa mécréance] ; il dit : « Je ne pense pas que ceci puisse jamais périr. Et je ne pense pas que l’Heure viendra. Et si on me ramène vers mon Seigneur, je trouverai certes meilleur lieu de retour que ce jardin. Son compagnon lui dit, tout en conversant avec lui : « Serais-tu mécréant envers Celui qui t’a créé de terre, puis de sperme et enfin t’a façonné en homme ? Quant à moi, c’est Allah qui est mon Seigneur ; et je n’associe personne à mon Seigneur ! » [Sourate Al-Kahf ; verset 36 à 38]

  • La mécréance de détournement


    La preuve réside dans la parole d'Allah : " Et ceux qui ont mécru se détournent de ce qui leur est annoncé " [sourate Al-Ahqaf verset 3]


  • La mécréance d'hypocrisie


    La preuve réside dans la parole de Dieu : " C'est parce qu'en vérité ils ont cru, puis rejeté la foi. Leur coeurs donc, ont été scellés, de sorte qu'ils ne comprennent rien. " [Sourate Al-Munafiqun verset 3]


2) La moindre mécréance



elle ne fait pas sortir de l’Islam. Elle correspond à l’ingratitude face aux bienfaits.
La preuve réside dans la parole d’Allah : « Et Allah propose en parabole une ville : elle était en sécurité, tranquille ; sa part de nourriture lui venait de partout en abondance. Puis elle se montra ingrate aux bienfaits d’Allah. Allah lui fit alors goûter la violence de la faim et de la peur [en punition] de ce qu’ils faisaient. »[Sourate An-Nahl ; verset 112]



L'Hypocrisie





Elle est de deux types : l'hypocrisie de croyance et l'hypocrisie d'action.

1) L'hypocrisie de croyance



Elle comporte six sous-catégories. Celui qui se rend coupable de l'une d'elles fera partie des gens qui sont dans le plus bas niveau de l'Enfer.
Considérer le Prophète (صلى الله عليه وسلم) comme mensonger.

- Considérer comme mensonge une partie de ce avec quoi le Prophète (صلى الله عليه وسلم) est venu.

- Détester le Prophète (صلى الله عليه وسلم).

- Détester une partie de ce avec quoi le Prophète (صلى الله عليه وسلم) est venu.

- Se réjouir du rabaissement de la religion du Prophète (صلى الله عليه وسلم).

- Détester la victoire de la religion du Prophète (صلى الله عليه وسلم).



2) L'hypocrisie d'action



La preuve est la parole du Prophète (صلى الله عليه وسلم) : « Les caractéristiques de l’hypocrite sont au nombre de cinq : lorsqu’il parle il ment, lorsqu’il promet il ne tient pas sa promesse, lorsqu’on lui confie quelque chose il ne respecte pas le dépôt » et dans une autre version : « lorsqu’il se dispute il devient grossier et lorsqu’il il pactise il trahit. » [Rapporté par Bukhari et Muslim]


Extrait de l’ouvrage : "Al Wâdjibât Al Mutahattimât Al Ma’rifah ’alâ kulli muslimin wa muslimah"
(Ce que tout musulman et musulmane se doit de connaître).
Auteur : Cheikh Mouhammad ibn ‘Abdil Wahhab (Rahimahûllah)
Traduction: L’équipe Sounna.com
Repost 0
Published by 會 Al-Haqq 會 - dans Connaissance de base
commenter cet article
29 juillet 2009 3 29 /07 /juillet /2009 00:58


Question :

Quelles sont les annulations de l'islam et quels sont les livres que vous avez expliqué en détail sur ce sujet afin que nous prenions garde contre elles ?

Réponse :

La louange est à Allah.

Les annulations de l'islâm sont nombreuses et très dangereuses. Qu'Allah nous protége contre elles ainsi que nos frères. Il se peut que certaines d'entres elles soient cachées et furtives nécessitant attention et précaution.
Le chaykh Mohammad ibn `Abdilwahhâb en a cité dix d'entre elles dans un épître indépendant et annexé au livre "majmou`atou at-tawhid"(recueil de l'unicité). Celui qui désire approfondir ses connaissances à ce sujet important, doit revenir au chapitre de l'apostasie du livre " kashfou el-qana`a " sur la jurisprudence hanbalite ou autres livres sur la jurisprudence des autres écoles ; car le chapitre sur l'apostasie renferme l'éclaircissement sur les causes par laquelle la personne peut apostasié son islam.

Voici les dix annulations citées par le chaykh Mohammad ibn `Abdil-wahhâb :


La première d'entre elles :

l'association dans l'adoration à Allah l'exalté, tel que le sacrifice pour autre qu'Allah comme celui qui sacrifie pour un djin ou bien une tombe.

La deuxième annulation parmi les annulations de l'islam :

celui qui place entre lui et Allah des intermédiaires les invoquant, leur demandant l'intercession (auprès d'Allah) et plaçant leur confiance en eux.

La troisième :

concerne celui qui ne lance pas l'anathème sur les associateurs ou qui doute de leur mécréance ou encore qui valide leur idéologie.

La quatrième :

celui qui croit qu'une autre guidée est plus parfaite que la guidée du prophète (sallâ Allahou `alayhi wa salâm) ou bien que le jugement d'un tiers est meilleur que le sien (sallâ Allahou `alayhi wa salâm) à l'instar de ceux qui donnent préférence au jugement des tawâghît sur le jugement du prophète (sallâ Allahou `alayhi wa salâm).

La cinquième :

celui qui a en aversion une chose de ce qui est venu du prophète (sallâ Allahou `alayhi wa salâm) devient apostat même s'il pratiquait cet acte.

La sixième :

celui qui se moque d'un précepte de la religion de l'envoyé (sallâ Allahou `alayhi wa salâm) ou bien de ses récompenses ou châtiments. Et la preuve de ceci est tirée de la parole du Très Haut : " Est-ce d'Allah, de ses versets (le coran) et de Son messager que vous vous moquiez ? Ne vous excusez pas : vous avez bel et bien rejeté la foi après avoir cru " (sourate du repentir verset 65 et 66).

La septième :

la magie, que ce soit son apprentissage ou son enseignement. Celui qui la pratique ou bien l'agrée à mécru. Et la preuve est la parole du Très Haut " mais ceux-ci (harut et marut) n'enseignaient rien à personne, qu'ils n'aient dit d'abord : "Nous ne sommes rien qu'une tentation : ne soit pas mécréant. " (sourate la vache verset 102).

La huitième :

celui qui assiste et supporte les associateurs contre les musulmans. Et la preuve de ceci est la parole du Très Haut " et celui d'entre vous qui les prend pour alliés devient un des leurs. Certes Allah ne guide pas les gens injustes " (sourate la table servie verset 51)

La neuvième :

celui qui croit que certaines personnes peuvent se dispenser d'appliquer les préceptes de la législation de Mohammad (sallâ Allahou `alayhi wa salâm) à l'instar de Al-Khidhr qui n'était pas assujetti à la législation de moussa (`alayhi salâm), alors celui là est mécréant.

La dixième :

se détourner de la religion d'Allah, de son apprentissage et l'application de ses préceptes. Et la preuve de ceci est la parole du Très Haut " qui est plus injuste que celui à qui les versets d'Allah sont rappelés et qui ensuite s'en détourne ? Nous nous vengerons certes des criminels " (sourate la prosternation verset 22). Le chaykh, qu'Allah lui fasse miséricorde, cita par la suite : " il n'y a point de différence, concernant (la validité de l'application de) l'ensemble de ces annulations, entre le plaisantin, la personne sérieuse ou bien la personne craintive. Est exempte seulement celui qui est sujet à la contrainte. L'ensemble de ces annulations représentent les plus graves d'entres elles et celles le plus fréquemment subies par les gens. Il appartient donc au musulman de prendre garde à ces annulations et de craindre de les subir. Nous recherchons protection auprès d'Allah de ce qui provoque sa colère et son douloureux châtiment. "

Repost 0
Published by 會 Al-Haqq 會 - dans Connaissance de base
commenter cet article