Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

facebookalhaqq-3-2-1

Rechercher

25 août 2009 2 25 /08 /août /2009 23:33



Allah est le nom adéquat du Vrai Dieu Qui éxiste nécessairement par Lui-même, A qui la plupart des beaux Noms décrivent Ses Attributs Divins. Allah (Gloire et Pureté à Lui) dit:




"C'est Lui, Allah. Pas de divinité digne d'adoration à part Lui; le Souverain, le Pur, l'Apaisant, le Rassurant, le Prédominant, le Tout Puissant, le Contraignant, l'Orgueilleux. Gloire a Allah! Il transcende ce qu'ils Lui associent. C'est Lui Allah, le Créateur, Celui qui donne un commencement a toute chose, le Formateur. A Lui les plus beaux noms. Tout ce qui est dans les cieux et la terre Le glorifie. Et c'est Lui le Puissant, le Sage".
(Sourate Al-Baehr, 59: 23,24)


 

Allah est Un, Seul, Indivisible et Unique. Il n'a ni fils ni partenaire ni égal. Il est le Seul Créateur de l'univers. Son Essence ne ressemble à aucune autre essence. Il n'est point contenu en quoi que ce soit, ni quoi que ce soit est contenu en Lui. "Rien ne ressemble à Lui".
Allah (Gloire et Pureté à Lui) dit:



"Dis [o Mouhammad à ces polythéistes qui t' interrogent sur ton Seigneur Allah]: "Il est Allah, Unique. Allah, Le Seul a être imploré [pour ce que nous désirons]. Il n'a jamais engendré et Il n'a pas été engendré non plus. Et nul n'est égal à Lui"
(Sourate Al-Ikhlas, 112:1-4)
 

 
 

Il est le Créateur qui maintient la disposition de toutes les affaires, Allah est l'Omnipotent et l'Omniscient.
Allah (Gloire et Pureté à Lui) dit:



{Il est le Créateur des cieux et de la terre a partir du néant! Lorsqu'il décide une chose, II dit seulement: <<Sois», et elle est aussitôt}
(Sourate Al-Bakarah, 2:117)

 

Il n'y à rien qui peut résister à Son Ordre, ou changer Sa Décision. II est le Miséricordieux et Sa Science embrasse toute chose.
Le Prophète Moussa (que la paix sois sur lui) décrit Allah:



"Tu es le plus Miséricordieux des Miséricordieux"
(Sourate Al-Aaraf, 7:151)



Allah (Le Trés Haut) dit:



"Et Ma miséricorde embrasse toute chose."
(Sourate Al Aaraf, 7:156)

 


Il est Sage dans toutes Ses Actions et juste dans tous Ses Décrets. Sa Justice assure l'ordre dans l'univers dans lequel rien n'est en panne.
Allah (Gloire et Pureté à Lui) dit:
 

{Allah atteste, et aussi les anges et les doués de science, que Point de divinité à part Lui, le Mainteneur de la justice. Point de divinité a part Lui, le Puissant, le Sage!}
(Sourate Al Imran, 3:18)

 


Il n'y a personne qui peut partager Son domaine ni Il a besoin d'un assistant on d'un soutien, ni d'avoir un fils.

Il est au-dessus des sept cieux, au-dessus de Son Trône, dans la manière qui convient à Sa Grandeur et Sa Majesté.
 
Allah (Gloire et Pureté à Lui) dit:



{Certes, votre Seigneur, c'est Allah, qui a crée les cieux et la terre en six jours, puis S'est établi (Istawa) sur le Trône. Il couvre le jour de la nuit qui poursuit celui-ci sans arrêt. (Il a crée) le soleil, la lune et les soumis a Son commandement. La création et le commandement n' appartiennent qu'a Lui, Toute gloire à Allah, Seigneur de l'univers}
(Sourate Al-Aaraf, 7:54)
 

 

{Et c'est Lui le Pardonneur, le Tout Affectueux. Le Maitre du Trône, le Tout Glorieux. Il réalise parfaitement tout ce qu'Il veut.}
(Sourate 85:14-16)
 



Allah a révélé Sa dernière Écriture sainte, le Coran, au dernier de Ses Messagers, Mohammad (que la paix et la miséricorde d'Allah sois sur lui ) qui était responsable de transmettre le Message de l'Islam a l'espèce humaine. Allah (Le Très Haut) dit:



{Dis [O Mohammad]: O hommes! Je suis pour vous tous le Messager d'Allah, à Qui appartient la royauté des cieux et de la terre. Pas de divinité digne d'adoration à part Lui. II donne la vie et II donne la mort. Croyez donc en Allah, en Son messager, le Prophète illettré qui croit en Allah et en Ses paroles. Et suivez-le afin que vous soyez bien guidés}
(Sourate Al-Aaraf, 7:158)

 
 

Il est Allah l'Exalté. La gloire est a Lui. II est au-dessus de toute imperfection. Allah (Le Trés Haut) dit:



{Allah! Point de divinité a part Lui, le Vivant, Celui qui subsiste par lui-même «Al-Kayyoum» (qui entretient et protège tout ce qui existe). Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent. A lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission? II connait leur passé et leur futur. Et, de Sa science, ils n'embrassent que ce qu'Il veut. Son «Koursy» déborde les cieux et la terre dont la garde ne Lui cause aucune peine. Et II est le Très-Haut, le Très-Grand}
(Sourate Al-Baqarah, 2:255)
 

Allah est le Seigneur, le Créateur, le Souverain et le Directeur de toutes les affaires. II est le vrai Dieu et toutes les autres divinités sont fausses. II est un et unique. II n'a aucun homonyme dans Sa Divinité, Ses Noms ou Ses Attributs, Allah (d) dit:

{II est le Seigneur des cieux et de la terre et de tout ce qui est entre eux. Adore-Le donc, et sois constant dans Son adoration. Lui connais-tu un homonyme?}
(Sourate Maryam, 19:65)

 

Allah est éternel, Il subsiste par Lui-même, le Soutien. II est l'Omniscient, Sa connaissance comprend de la plus parfaite manière toutes les choses, cachées ou divulguées, petites ou grandes:

{Que vous cachiez votre parole ou la divulguiez, Il connait bien le contenu des poitrines. Ne connait-Il pas ce qu'Il a crée alors que c'est Lui le Compatissant, le Parfaitement Connaisseur}.
(Sourate Al-Moulk, 67:13-14)

{Moussa (que la paix sois sur lui) dit: «La connaissance de leur sort est auprès de mon Seigneur, dans un livre. Mon Seigneur [ne commet] ni erreur ni oubli»}.
(Sourate Taha, 20:52)

 

Allah est le Compatissant, le Miséricordieux et Sa pitié embrasse toutes les choses. II ne lui incombe point l'injustice ni la tyrannie.



{Et ton Seigneur ne fait du tort a personnel
(Sourate Al Kahf, 18:49)

{En vérité, Allah n'est point injuste a l'égard des gens, mais ce sont les gens qui font du tort a eux-mêmes}
(Sourate Younous, 10:44)



Rien pourrait frustrer SonPouvoir ou Sa capacité d'accomplir n'importe quoi s'Il veut quelque chose, II dit simplement "Sois!" et il est aussitôt:

{N'ont-ils donc jamais parcouru la terre pour voir ce qu'il est advenu de ceux qui vécurent avant eux et qui étaient plus puissants qu'eux? Et rien, dans les cieux ni sur terre ne saurait réduire l'autorité d'Allah. Car Il est certes Omniscient, Omnipotent}
(Sourate Fatir, 35:44)

 

 

La garde des cieux et la terre ne lui cause aucun ennui:



{Son «Koursy» déborde les cieux et la terre dont la garde ne Lui cause aucune peine. Et Il est le Très-Haut, le Très-Grand}
(Sourate Al-Bakarah, 2:255)

 

II est le Vivant, l'Éternel, Ni fatigue ni sommeil ne Le lasssent. A Lui appartient la Royauté des cieux et de la terre:



{A Allah appartient la royauté des cieux et de la terre. Il Créé ce qu'Il veut. Il fait don de filles a qui Il veut, et don de garçons a qui Il veut, ou bien Il donne a la fois garçons et filles; et Il rend stérile qui II veut. II est certes Omniscient et Omnipotent}
(Sourate Ach-Chara, 42:49-50)

 

Il est le Savant du visible et de l'invisible.
II n'y a point de créature qui vit dans le monde sans que sa provision ne dépende d'Allah. II sait son habitation et sa place de repos:

{Certes, la connaissance de l'Heure est aupres d'Allah; c'est Lui qui fait tomber la pluie salvatrice; ll sait ce qu'il y a dans les matrices; personne ne sait ce qu'il acquerra demain et personne ne sait sur queue terre it moura. Certes Allah est Omniscient et Parfaitement Connaisseur}
(Sourate Lokman, 31:34)

 

Ses paroles sont les plus honnêtes a transmettre l'information, les plus justes en gouvernement, et les plus belles en conversation:



{Et la parole de ton Seigneur s'est accomplie en toute verite et equite. Nul ne peut modifier Ses paroles. Il est l'Audient, l'Omniscient}
(Sourate 6:115)


 

Il est bien au-dessus de Ses créatures en Sa Personne et Ses Attributs parce qu'Il dit au sujet de Lui-même:

{Certes Allah est Puissant et Sage}
(Sourate Al-Bakarah, 2:220)
 
{C'est Lui le Dompteur, au-dessus de Ses serviteurs; c'est Lui le Sage, le Parfaitement Connaisseur}
(Sourate Al An'am, 6:18)

 

Ses Signes sont partout et Il attire notre attention dans beaucoup de versets du Coran pour les contempler et nous rendre compte de Sa Seigneurie et donc nous orienter vers Lui et L'adorer:



{Parmi Ses signes, II vous a créés de terre - puis, vous voilà des hommes qui se dispersent [dans le monde]-. Et parmi Ses signes Il a crée de vous, pour vous, des épouses afin que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l'affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent. Et parmi Ses signes la création des cieux et de la terre et la variété de vos idiomes et de vos couleurs. II y a en cela des preuves pour les savants. Et parmi Ses signes votre sommeil la nuit et le jour, et aussi votre quête de Sa grâce. II y a en cela des preuves pour des gens qui entendent. Et parmi Ses signes II vous montre l'éclair avec crainte (de la foudre) et espoir (de la pluie), et fait descendre du ciel une eau avec laquelle II redonne la vie a la terre après sa mort. Il y a en cela des preuves pour des gens qui raisonnent. Et parmi Ses signes le ciel et la terre sont maintenus par Son ordre; ensuite lorsqu'Il vous appellera d'un appel, voila que de la terre vous surgirez. A Lui tous ceux qui sont dans les cieux et la terre: tous Lui sont entièrement soumis}
(Sourate Ar Roilm, 30:20-26)

 

 

{II a créé les cieux sans piliers que vous puissiez voir; et Il a enfoncé des montagnes fermes dans la terre pour l'empêcher de basculer avec vous; et II y a propage des animaux de toute espèce.
 
Et du ciel. Nous avons fait descendre une eau, avec laquelle Nous avons fait pousser des plantes productives par couple de toutes espèces. <<Voilà la création d'Allah, Montrez moi donc ce qu'ont créé ceux qui sont en dehors de Lui!>>Mais les injustes sont dans un égarement évident}
(Sourate Lolunan, 31:10,11)

 



{Certes, c'est Allah qui fait fendre la graine et le noyau du mort et fait sortir le vivant, et du vivant, it fait sortir le mort. Tel est Allah. Comment donc vous laissez-vous détourner? [C'est Lui le] Fendeur de l'aube, Il a fait de Ia nuit une phase de repos; le soleil et la lune pour mesurer le temps. Voila l'ordre conçu par le Puissant, l'Omniscient. Et c'est Lui qui vous a assigne les étoiles, pour que, par elles, vous vous guidiez dans les ténèbres de la terre et de la mer. Certes, Nous exposons Nos versets pour ceux qui savent! Et c'est Lui qui vous a créés a partir d'une personne unique (Adam). Et II vous a fixe une demeure [sur la terre ou dans le ventre de vos mères] et un lieu de dépôt [dans la terre c'est-d-dire dans vos tombes on dans les lombes de vos pares]. Certes, Nous avons exposé les preuves pour ceux qui comprennent. Et c'est Lui qui, du ciel, a fait descendre l'eau (la pluie). Puis par elle, Nous fîmes germer toute plante, de quoi Nous fîmes sortir une verdure, d'on Nous produisîmes des grains, superposes les uns sur les autres; et du palmier, de sa spathe, des régimes de dattes qui se tendent. Et aussi les jardins de raisins, l'olive et la grenade, semblables [dans leur espèce] ou différents [en variété et gout] les uns des autres. Regardez leurs fruits au moment de leur production et de leur mûrissement. Voila bien la des signes pour ceux qui ont la foi}
(Sourate 6:95-99)

 


Il n'a point d'égal parce que Ses Attributs sont parfaits. Il ne fait injustice à personne parce que Sa justice est parfaite.

Il est le Tout Savant de toutes les actions de Ses serviteurs cause de Sa parfaite surveillance et Sa complète connaissance. Les motifs cachés et manifestes sont sus à Lui à tout temps:

 

{Il sait ce qui est manifeste et ce qui est cache}
(Sourate Al-Aala, 87:7)

{Tu ne te trouveras dans aucune situation, tu ne réciteras aucun passage du Coran, vous n'accomplirez aucun acte sans que Nous soyons témoin au moment ou vous l'entreprendrez. Il n'échappe a ton Seigneur, sur terre ou dans le ciel, [aucune chose] du poids d'un atome, ni d'un poids plus petit ou plus grand. qui ne soit déjà inscrit dans un livre évident}
(Sourate Younous, 10:61)

 

{C'est Lui qui détient les clefs de l'inconnaissable. Nul autre que Lui ne les connait. Et Il connait ce qui est dans la terre, comme dans Ia mer. Et pas une feuille ne tombe qu'Il ne le sache. Et pas une graine dans les ténèbres de la terre, rien de frais ou de sec, qui ne soit consigne dans un livre explicite}
(Sourate Al-An'am, 6:59)

 



{Allah sait ce que porte chaque femelle, et de combien la période de gestation dans Ia matrice est écourtée ou prolongée. Et toute chose a auprès de Lui sa mesure. Le Connaisseur de ce qui est cache et de ce qui est apparent, le Grand, le Sublime. Sont égaux pour lui, celui parmi vous, qui tient secrète sa parole, et celui qui se montre au grand jour}
(Sourate Ar-Raad, 13:8-10)


 

 
Source: qui est Allah et son Prophète? – éditions daroussalam
copié de convertistoislam

 


barretitre.jpg Tawhid ALLah - L'Unicité d'ALLah

Repost 0
28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 02:04




Chapître 8

 
Concernant les formules de conjuration (ar-ruqâ)

et les amulettes (at-tamâ-im)

 

ALLAH ‎- تعالى - dit :


(Traduction rapprochée et approximative du sens du Verset)

{Si tu leur demandais : "Qui a créé les cieux et la terre?", Ils diraient assurément : "ALLAH".

Dis : "Voyez-vous ceux que vous invoquez en dehors d'ALLAH ; si ALLAH me voulait du mal,

est-ce que [ces divinités] pourraient dissiper Son mal ? Ou s'Il me voulait une miséricorde, pourraient-elles retenir Sa miséricorde?"- Dis : "ALLAH me suffit : c'est en Lui

que placent leur confiance ceux qui cherchent un appui"}

Les Groupes, v.38.


Dans le recueil de aHadîth authentiques, Abû Bashîr Al-Ansârî - رضي الله عنه - rapporte qu'il était aux côtés du Prophète - صلى الله عليه و سلم - durant un de ses voyages, lorsque ce dernier envoya une personne ordonner aux gens de couper tous les colliers ou les boyaux accrochés au cou des chameaux.

Ibn Mas'ûd - رضي الله عنه - a dit : « J'ai entendu le Prophète - صلى الله عليه و سلم - dire : « Les formules de conjuration (Ar-Ruqâ), les amulettes (at-tamâ-im) et At-Tiwalah sont une forme de polythéisme ». » [Rapporté par Ahmad et Abû Dâwud.]

AbdûLLah ibn ‘Ukaym rapporte ces paroles qu'il attribue au Prophète - صلى الله عليه و سلم - : « Quiconque s'attache [à] une chose, y sera voué [et sera délaissé par ALLAH]. » [Rapporté par Ahmad et At-Tirmidhî.]



Les amulettes (at-tamâ-im) : choses que l’on accroche au [cou des] enfants pour les protéger du mauvais œil. Cependant, si l'élément accroché n'est autre que du Qûr'ân, alors certains Prédécesseurs (Salaf) l'ont toléré ; d'autres ne l'ont pas toléré, et l'ont classé parmi les interdits, comme par exemple AbduLLâh ibn Mas'ûd - رضي الله عنه -.


Les formules de conjuration (Ar-Rûqâ) : il s'agit de ce que l'on appelle Al-Azâ'im. Cependant, les textes font exception de celles d'entre elles qui ne comportent pas de polythéisme, car le Prophète - صلى الله عليه و سلم - a toléré celles qui protégeaient du mauvais œil et du venin.


At-Tiwalah : il s'agit d'une chose que les gens fabriquent, en prétendant qu'elle suscite l'amour du mari pour son épouse et réciproquement.

Ahmâd rapporte que Rûwayfi’ ‎(رضي الله عنه) a dit : « Le Prophète - صلى الله عليه و سلم - m'a dit : « Ô Ruwayfi, peut-être vivras-tu assez longtemps pour informer les gens que celui, d'entre eux qui tresse sa barbe, ou accroche une corde en boyau [contre le mauvais oeil], ou se nettoie [après un besoin] à l'aide d'un crottin d'animal ou d'un os, qu'il sache que Mûhammâd le désavoue. » » Rapporté Par Ahmad dans Al-Musnad (4/445).

 

Sa’îd Ibn Jubayr ‎(رضي الله عنه) a dit : « Celui qui arrache l'amulette (Tamîmah) [du cou] d'une personne, c'est comme s'il avait libéré un esclave. » [Rapporté par Wakî.]

Wakî rapporte aussi d'après Ibrâhîm :
 « Ils considéraient comme détestable les amulettes (At-Tamâ'im), qu'elles contiennent du Qur'ân ou autre chose. » Rapporté par Ahmad dans Al-Musnad (4/156)

 



 

Thèmes du chapitre à retenir.



1. L'explication des Rûqâ et des Tamâ'im.

2. L'explication de la Tiwalah.

3. Ces trois choses [citées ci-dessus], sans aucune exception, font partie du polythéisme.

4. Les formules de conjuration (Ar-Rûqâ) consistant à prononcer des paroles de vérité contre le mauvais œil et le venin ne font pas partie du polythéisme.

5. Les savants ont divergé concernant le statut d’une amulette uniquement composée de Qûr’ân, fait-elle partie du polythéisme ou pas ?

6. Accrocher des cordes en boyau au cou des montures contre le mauvais œil fait aussi partie du polytheisme.

7. La dure menace pesant sur quiconque accroche une corde en boyau [contre le mauvais œil].

8. La récompense méritoire de celui qui arrache une amulette du cou d’une personne.

9. Les propos d’Ibrahîm ne s’opposent pas à la divergence précitée [concernant le statut des amulettes composées de Qur’ân], car ils désignent les élèves de ‘AbduLLah ibn Mas’ûd.



Source : Le livre de l'Unicité [Kitâbu t-Tawhîd] 

Par l'Imâm Mûhammâd ibn 'Abd Al-Wahhâb ‎(رحمه الله)

Adapté pour www.islam-al-haqq.com

 



trait separation

ani07 Shaykh Mûhammâd ibn ‘Abd El-Wahhâb

ani07 Le livre de l'Unicité [Kitâbu t-Tawhîd]

At-Tawhid-LUnicit-1

Repost 0
Published by 會 Al-Haqq 會 - dans At-Tawhid - L'Unicité
commenter cet article
28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 02:03




Chapître 7

 
Fait partie du polythéisme le fait de porter un anneau, un fil ou autre chose pour dissiper un malheur ou le repousser


ALLAH ‎- تعالى - dit :


(Traduction rapprochée et approximative du sens du Verset)
« dis « Eh bien, les voyez-vous, ceux que vous appelez au lieu d’ALLAH ?

Si ALLAH me voulait du mal est-ce qu’ils sauraient déblayer un mal venu de Sa part,

ou s’il me voulait miséricorde, est-ce qu’ils sauraient retenir Sa miséricorde ? »1
[Les Groupes, v.38]


 

Omran Ibn Hussayn - رضي اللّه تعال عنه -, a rapporté que le Prophète - صلى الله عليه و سلم - a vu un homme portant une chaîne en cuivre. Il lui demanda la raison. Il dit : « C’est à cause de la faiblesse dont je souffre au bras ». Le Prophète - صلى الله عليه و سلم - lui dit :« Enlève-là, elle ne te fera qu’affaiblir davantage. Si tu meurs avec, tu ne réussiras jamais ».2 Rapporté par Ahmed d’une chaîne de transmission acceptable


Dans un autre Hadîth de ‘Ukba Ibn 'Amir - رضي اللّه تعال عنه -, rapporté par Ahmad d’une chaîne de transmission interrompue : « Quiconque porte un talisman, qu’ALLAH n’exauce jamais ses vœux. Quiconque porte une coquille (amulette), qu’ALLAH ne lui facilite pas la tâche ».3 Cité par Ahmad N°4/154.

Dans une autre version : 
« Celui qui porte une amulette a commis le Shirk (le polythéisme) ».4 Cité dans « Signification des Traditions » (ma’ani al-âthâr) N.4/325.

Ibn Abi Hatim rapporta que Hudhayfa ‎(رضي الله عنه) a vu quelqu’un porter à la main un fil protecteur contre la fièvre. Alors il le coupa puis il récita (Traduction rapprochée et approximative du sens du Verset) : { Et la plupart d’entre eux ne croient en ALLAH qu’en lui associant d’autre divinités } [Yusuf, v.106]

1 Les Groupes, v.38.
2 Rapporté Par Ahmad dans Al-Musnad (4/445).
3 Rapporté par Al-Hâkim dans Al-Mustadrak (4/216 et 217)
4 Rapporté par Ahmad dans Al-Musnad (4/156)

 

 

Thèmes du chapitre à retenir.

 
 

1. Interdiction formelle de porter des bracelets, des fils ou autres fétiches pour conjurer le mal.

2. Que le compagnon du Prophète - صلى الله عليه و سلم - ne réussira pas au cas où il mourrait tout en portant l’amulette est un argument qui confirme l’avis des compagnons selon lequel le shirk est plus grave que les péchés majeurs (kabâ-ir).

3. L’ignorance dans ce domaine n’est pas une excuse.

4. Les condamnations portent préjudice dans la vie ci-bas comme en témoigne la parole du Prophète - صلى الله عليه و سلم - : « elle ne te fera qu’affaiblir davantage »

5. La condamnation catégorique de celui qui agit de la sorte.

6. L’affirmation que celui qui porte une amulette est voué à sa protection.

7. La proclamation du polythéisme de celui qui porte un talisman.

8. Le port de fil protecteur entre dans le même cadre.

9. La récitation par Houdhayfah (رضي الله عنه) du verset à l’appui montre que les Compagnons tiraient leurs arguments des versets relatifs au shirk majeur pour désigner le shirk mineur.

10. Le port de coquilles pour conjurer le mauvais œil entre dans le même cadre.

11. L’imprécation contre celui qui porte une amulette pour qu’ALLAH ne lui exauce pas ses voeux et contre celui qui porte une coquille pour qu’ALLAH le prive de ce qu’il désire.



 

Source : Le livre de l'Unicité [Kitâbu t-Tawhîd] 

Par l'Imâm Mûhammâd ibn 'Abd Al-Wahhâb ‎(رحمه الله)

Adapté pour www.islam-al-haqq.com

 



trait separation

ani07 Shaykh Mûhammâd ibn ‘Abd El-Wahhâb

ani07 Le livre de l'Unicité [Kitâbu t-Tawhîd]

At-Tawhid-LUnicit-1

Repost 0
Published by 會 Al-Haqq 會 - dans At-Tawhid - L'Unicité
commenter cet article
28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 02:00



Chapître 6


Explication du Tawhid

et du témoignage qu’il n’y a d’autre divinité qu’ALLAH


ALLAH ‎- تعالى - dit :


(Traduction rapprochée et approximative du sens des Versets)
{ Ceux qu’ils invoquent cherchent eux-mêmes,

à qui mieux, le moyen de se rapprocher le plus de leur Seigneur. } 
[Le Voyage Nocturne, v.57]


{ Et lorsque qu’Ibrahîm dit à son père et à son peuple :

« je désavoue totalement ce que vous adorez à l’exception de Celui qui m’a crée. » } 
[L'Ornement, v.26]

{ Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines comme Seigneurs en dehors d’ALLAH,

ainsi que le Messie fils de Maryâm } 
[Le Repentir, v.31]

{ Parmi les hommes, il en est qui prennent, en dehors d’ALLAH des égaux à lui,

en les aimant comme on aime ALLAH } 
[La Vache, v.165]

Dans le sahîh on rapporte que le Prophète - صلى الله عليه و سلم - a dit : « Quiconque affirme qu’il n’y a point de divinité à part ALLAH et rejette ce qu’on adore en dehors de Lui, sauvegarde sa vie et ses biens et son compte est du ressort d’ALLAH l’Exalté et Sublime » Rapporté par Muslim n°.53



L'explication de ce sujet viendra dans les chapitres suivants.


Ce chapitre renferme des questions de première importance. Il s’agit de l’explication du Tawhid et du témoignage de foi explicités par des arguments clairs dont :

- Le verset de la sourate (le voyage nocturne) dans lequel on trouve la réponse aux polythéistes qui invoquent les vertueux indiquant qu’il s’agit là du shirk (polythéisme) majeur.

- Le verset de la sourate Bara’a (le Repentir) dans lequel ALLAH a confirmé que les gens du Livre avaient pris ,en dehors d’ALLAH, leurs rabbins et leurs moines pour Seigneur alors qu’on leur a commandé de n’adorer qu’un Dieu unique.

- La parole d’Al khalîl (Ibrahîm), que la paix soit sur lui, s’adressant aux mécréants (Traduction rapprochée et approximative du sens du Verset) : « je désavoue totalement ce que vous adorez à l’exception de Celui qui m’a crée » (43 :26). Il a dissocié son Seigneur des objets d’adoration. ALLAH Glorifié a informé que ce rejet et cette alliance constitue l’essence de la confession de foi « Il n’y a point d’autre divinité qu’ALLAH » disant (Traduction rapprochée et approximative du sens du Verset) : « Et il en fit une parole qui devait se perpétuer parmi sa descendance. Peut-être reviendront-ils » ? (43 :25)

- Le verset de la sourate Al-Baqarah (La Vache) relatif aux infidèles à propos desquels ALLAH a dit (Traduction rapprochée et approximative du sens du Verset) : « Et ce n’est point eux qui sortiront du Feu », car ils aiment leurs associés autant qu’ils aiment ALLAH. Ainsi en dépit de leur grand amour pour ALLAH, ils n’étaient pas considérés comme des musulmans. Alors qu’en est –t-il de celui qui n’aime que le rival du Seigneur et n’aime pas ALLAH ?

- L’affirmation du Prophète - صلى الله عليه و سلم - : « quiconque affirme qu’il n’y a point de divinité à part ALLAH et rejette ce qu’on adore en dehors de Lui, sauvegarde sa vie et ses biens et son compte est du ressort d’ALLAH »

Cette déclaration constitue l’une des plus importantes explications du sens de « la Ilaha Illa ALLAH » dont la formulation seule ne suffit pas à préserver la vie et les biens de la personne, encore moins la connaissance du sens de cette formule ou son acceptation, ou moins encore le fait d’invoquer exclusivement ALLAH sans lui donner d’associé. Ses biens et sa vie ne seront préservés que lorsqu’il ajoutera à cela la dénégation de tout ce qu’on adore en dehors d’ALLAH. S’il doute ou ne prend pas de position, ses biens et sa vie ne seront pas présérvés. Quelle grande et importante question ! Et quelle est claire cette explication ! Et quel argument irréfutable adressé aux contestataires.




Source : Le livre de l'Unicité [Kitâbu t-Tawhîd] 

Par l'Imâm Mûhammâd ibn 'Abd Al-Wahhâb ‎(رحمه الله)

Adapté pour www.islam-al-haqq.com

 



trait separation

ani07 Shaykh Mûhammâd ibn ‘Abd El-Wahhâb

ani07 Le livre de l'Unicité [Kitâbu t-Tawhîd]

At-Tawhid-LUnicit-1

Repost 0
Published by 會 Al-Haqq 會 - dans At-Tawhid - L'Unicité
commenter cet article
28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 01:58



Chapître 5


L’APPEL A TEMOIGNER QU’IL N’Y A DE DIVINITE QU’ALLAH




ALLAH ‎- تعالى - dit :


(Traduction rapprochée et approximative du sens du Verset)

{ Dis : « Voici ma voie, j’appelle à ALLAH en toute clairvoyance. » }

Sourat Yûssuf (Joseph), v.108




Ibn ‘Abbas - رضي الله عنه - rapporta : « Quand le Prophète d’ALLAH - صلى الله عليه و سلم - envoya Mu’âdh au Yemen, il lui recommanda : « Quand tu rencontreras des gens du Livre, fais donc en sorte que la première chose à laquelle tu les invites soit d’attester lâ ilâha illa ALLAH dans une autre version : « …soit qu’ils unifient ALLAH … ». S’ils t’obéissent, informe-les qu’Allah leur a imposé l’accomplissement des cinq prières, de jour comme de nuit. S’ils t’obéissent à ce sujet, informe-les qu’ALLAH leur a rendu obligatoire le versement d’une aumône prélevée sur les plus riches d’entre eux et redistribuée aux plus pauvres. S’ils t’obéissent à ce sujet, ne touche pas à leurs biens les plus précieux, et redoute l’invocation de l’opprimé car il n’y a pas de voile entre lui et ALLAH. ». Rapporté par Al-Bukhârî (3/255) et (3/282 et 285) dans le livre Az-Zakât; Muslim (19) dans le livre de la foi.

Al-Bûkhârî et Mûslim (rahimahûm ALLAH) ont aussi rapporté que d’après Sahl ibn Sa’d - رضي الله عنه - : « A la bataille de Khaybar, le Prophète - صلى الله عليه و سلم - a dit : « Demain, je remettrai la bannière à un homme qui aime ALLAH et Son Prophète et est aimé d’ALLAH et de Son Prophète. Sous son commandement, ALLAH donnera la victoire à l’armée. »
 

Les gens passèrent la nuit en tâchant de deviner à qui la bannière serait remise. Le lendemain matin, ils ‘assemblèrent tous devant le Prophète - صلى الله عليه و سلم -, chacun d’entre eux espérant que la bannière lui soit remise. Le Prophète - صلى الله عليه و سلم - demanda : « Où est ‘Alî ibn Abû Tâlib ? » On répondit : « Il se plaint de douleurs aux yeux » Ils envoyèrent le chercher. Quand il arriva, le Prophète - صلى الله عليه و سلم - oignit ses yeux et invoqua ALLAH en sa faveur. ‘Alî fut alors guéris de son mal, le Prophète - صلى الله عليه و سلم - lui remit la bannière et lui dit : « Avance avec prudence jusqu’à atteindre leurs positions. Puis invite-les à embrasser l’Islâm, et informe-les de ce qui leur incombe concernant le droit d’ALLAH - تعالى -, car je jure par ALLAH, si ALLAH guide par ton intermédiaire un seul homme, cela vaut mieux pour toi que de posséder des chameaux roux (ou de posséder les meilleurs bestiaux du monde.) » . Rapporté par Al-Bukhârî (7/58); Muslim (2406) respectivement dans le livre des mérites des Compagnons du Prophète - صلى الله عليه و سلم -




Thèmes du chapitre à retenir.

 

1. Inviter (les gens) à ALLAH est le chemin de ceux qui suivent le Prophète - صلى الله عليه و سلم -.

2. L’importance du fait de vouer son intention sincèrement [pour ALLAH], car même si beaucoup de gens appellent à [suivre] la vérité, nombre d’entre eux appellent en réalité à suivre leur propre personne.

3. Avoir la science [Al-Basîrah] est une obligation.

4. Un des bienfaits du Tawhîd est de garder ALLAH - تعالى - au-dessus de tout blasphème.

5. Un des méfaits du shirk est de blasphémer ALLAH.

6. Un des points les plus importants : le musulman doit s’éloigner des Mûskrikîn [polythéistes] afin de ne pas en faire partie, même si lui-même ne commet pas d’acte de polythéisme.

7. Le Tawhîd est la première des obligations.

8. Il faut commencer par le Tawhîd avant toute chose, même avant la prière.

9. Le sens de l’expression « … qu’ils unifient ALLAH …» est celui de l’attestation « lâ ilâha illa ALLAH »

10. Une personne peut faire partie des gens du livre sans connaître le témoignage « lâ ilâha illa ALLAH », ou la connaître mais ne pas la mettre en pratique.

11. L’importance du fait d’enseigner par étapes.

12. Commencer par les priorités avant de passer aux choses de moindre importance.

13. Comment distribuée la Zakât.

14. Le savant dissipe les doutes de l’esprit de l’étudiant.

15. L’interdiction d’approcher les biens les plus précieux.

16. Redouter l’invocation de l’opprimé.

17. L’information qu’aucun voile ne sépare cette invocation d’ALLAH.

18. La difficulté et la faim et la maladie qu’ont subies le maître des messagers [ le Prophète - صلى الله عليه و سلم - ] et les saints maîtres [les Compagnons] sont un des signes du Tawhîd.

19. L’affirmation du Prophète - صلى الله عليه و سلم - : « Je remettrai la bannière à un homme… » constitue un élément important de la prophétie.

20. La salive du prophète dans les yeux de ‘Alî est aussi un des signes de la prophétie.

21. La vertu de ‘Alî - رضي الله عنه -.

22. La vertu des Compagnons mise en évidence par leur essai de deviner pendant toute une nuit qui porterait la bannière et par leur indifférence à propos des bonnes nouvelles de la victoire et de la conquête du lendemain.

23. La foi au Qadar [Destin] se manifestant par le fait que la bannière fut confié à celui qui ne la convoitait pas, tandis que ceux qui la convoitaient en furent privés.

24. La prestance éloquente du Prophète - صلى الله عليه و سلم - : « Avance avec prudence.. »

25. Inviter les gens à l’Islâm avant de les combattre.

26. Les gens peuvent toujours se convertirent à l’Islâm, même s’ils y ont déjà été conviés auparavant ou s’ils ont été combattus.

27. Inviter les hommes avec sagesse en raison de la parole du Prophète - صلى الله عليه و سلم - : « Informes-les qu’Allah a rendu obligatoire... »

28. Connaître le droit d’ALLAH - تعالى - en Islâm.

29. La récompense de celui par l’intermédiaire duquel un homme – fût-il le seul – est guidé.

30. Jurer lorsque l’on émet un décret juridique. (Fatwâ)



Source : Le livre de l'Unicité [Kitâbu t-Tawhîd] 

Par l'Imâm Mûhammâd ibn 'Abd Al-Wahhâb ‎(رحمه الله)

Adapté pour www.islam-al-haqq.com

 



trait separation

ani07 Shaykh Mûhammâd ibn ‘Abd El-Wahhâb

ani07 Le livre de l'Unicité [Kitâbu t-Tawhîd]

At-Tawhid-LUnicit-1

Repost 0
Published by 會 Al-Haqq 會 - dans At-Tawhid - L'Unicité
commenter cet article
28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 01:56



Chapître 4


La crainte du Shirk [Polythéisme]




ALLAH ‎- تعالى - dit :


(Traduction rapprochée et approximative du sens du Verset)

{ Certes ALLAH ne pardonne pas qu'on Lui donne quelqu'associé.

A part cela, Il pardonne à qui Il veut. } 
Sourat An-Nissa (Les Femmes), v.48


Al-Khalîl [L’ami proche d’ALLAH, Ibrahîm] - عليه السلام - a dit : 

(Traduction rapprochée et approximative du sens du Verset)

{ Et preserve-moi ainsi que mes enfants de l’adoration des statues. }
Sourate Ibrahim (Abraham), v.35



Dans le Hadîth suivant nous lisons : « D’après ‘Amr ibn Abî ‘Amrû, d’apres ‘Âsim ibn ‘Ûmar ibn Qatâda, d’après Mahmûd ibn Labîd : Le Prophète - صلى الله عليه و سلم - a dit :  

« Ce que je crains le plus pour vous, c’est le shirk mineur. »
Nous dîmes : « Ô Messager d’ALLAH, qu’est-ce que le shirk mineur ? » 
Le Prophète - صلى الله عليه و سلم - répondit : « C’est l'ostentation [ar-riyâ`] » Rapporté par Ahmad dans al-Musnad (5/428,429) du Hadîth de Mahmûd ibn Ladîd - رضي الله عنه - 


‘AbdALLah ibn Mas’ûd - رضي الله عنه - rapporta : « Le Prophète d’ALLAH - صلى الله عليه و سلم - a dit : « Celui qui meurt en invoquant un associé à ALLAH entrera en Enfer. » Rapporté par Al-Bukhârî (8/132) dans l'exégèse de Surati l-Baqara (La Vache), et (11/493), livre des serments et des voeux.

Muslim ‎(رحمه الله) rapporte d’après Jâbir - رضي الله عنه - que le Prophète - صلى الله عليه و سلم - a dit : « Quiconque rencontre ALLAH sans ne Lui avoir rien associé entrera au Paradis, et quiconque Le rencontre en Lui ayant associé quoique ce soit entrera en Enfer. » Rapporté par Muslim dans son Sahîh (93) dans le livre de la foi




Thèmes du chapitre à retenir.


1. La crainte du Shirk

2. La fausse piété [riyâ`] contient des composantes du shirk.

3. C’est une forme inférieure de shirk.

4. C’est le plus menaçant danger pour les hommes vertueux.

5. La proximité du Paradis et de l’Enfer.

6. La proximité du Paradis et de l’Enfer dans le même Hadîth

7. Celui qui rencontre ALLAH sans Lui avoir associé quoi que ce soit entrera au Paradis, et quiconque Le rencontre en Lui ayant associé quelque chose que ce soit entrera en Enfer, même s’il s’agit du plus dévoué des adorateurs.

8. Le point le plus important : l’ami proche demande à ALLAH de le préserver ainsi que ses enfants de l’adoration des statues.

9. [Ibrahîm] prend en considération l’état de la majorité des gens lorsqu’il dit :(Traduction rapprochée et approximative du sens du Verset) { Ô mon Seigneur, elles (les idoles) ont égaré beaucoup de gens. } (14/36)


10. L’interprétation du témoignage « Lâ ilâha ill ALLAH » comme rapporté par Al-Bukhârî.

11. La vertu de la personne ne faisant pas de shirk




Source : Le livre de l'Unicité [Kitâbu t-Tawhîd] 

Par l'Imâm Mûhammâd ibn 'Abd Al-Wahhâb ‎(رحمه الله)

Adapté pour www.islam-al-haqq.com

 



trait separation

ani07 Shaykh Mûhammâd ibn ‘Abd El-Wahhâb

ani07 Le livre de l'Unicité [Kitâbu t-Tawhîd]

At-Tawhid-LUnicit-1

Repost 0
Published by 會 Al-Haqq 會 - dans At-Tawhid - L'Unicité
commenter cet article
28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 01:54



Chapître 3


QUICONQUE PRATIQUE LE TAWHID

ENTRE AU PARADIS SANS JUGEMENT


ALLAH ‎- تعالى - dit :


(Traduction rapprochée et approximative du sens du Verset)

« Ibrahîm était un guide parfait.

Il était soumis à ALLAH voué exclusivement à Lui (Hanîf)

et il n’était point du nombre des associateurs. » 

Les Abeilles, v.120.

Et Il dit : 


(Traduction rapprochée et approximative du sens des Versets)

« [Ceux] qui, à leur Seigneur, n’associent rien. » 

Les Croyants, v.59.


Hûssayn ibn ‘Abdir-Rahmân a dit ‎ : « J’étais chez Sa’id ibn Jubayr lorsque celui-ci demanda : « Qui d’entre vous a vu l’étoile filante hier ? »

Je réponds : « Moi.»
Puis j’ajoutais : « Mais je n’étais pas en prière. Le fait est que je souffrais d’une morsure [ de scorpion). »
Sa’id me questionna : « Et qu’as-tu fait ? »
Je répondis : « J’ai demandé qu’on pratique un exorcisme (Rûqyah) sur ma personne. »
Il continua : « Et qu’est-ce qui t’a poussé à agir de la sorte ? »
Je répondis : « Un Hadîth que nous a rapporté Ash-Sha’bî.»
Il me demanda : « Et que vous a-t-il rapporté ? »

Je récitai alors : « Il nous a rapporté d’après Buraydah ibn ul-Husayb que le Prophète - صلى الله عليه و سلم - a dit : « Point de Rûqyah, sauf contre le mauvais œil ou le venin » Rapporté par Ahmad dans Al-Musnad (1/271); Muslim (220) dans le livre de la foi comme étant une parole de Bûraydah - Qu'ALLAH l'agrée.

Sa’id déclara alors : « Celui qui se limite à ce qu’il entend agit de la meilleur façon. Cependant, Ibn ‘Abbas ‎(رضي الله عنه) nous a informé que le Prophète - صلى الله عليه و سلم - a dit : « Les communautés me furent présentées. Je vis un prophète accompagné d’une poignée de personnes, un autre accompagné d’un ou deux hommes, et un autre que personne n’accompagnait. C’est alors qu’une foule immense me fut présentée, et je crus qu’il s’agissait de ma communauté mais on me dit : « Ceci est Mûssâ (Moïse) et son peuple. » Je promenai à nouveau mon regard quand je vis une autre foule immense. On me dit : « Ceci ta communauté. Soixante dix mille de ses membres entreront au Paradis sans jugement ni châtiment ».

Et le Prophète - صلى الله عليه و سلم - se leva et rentra chez lui.


Les gens se mirent à discuter sur ces soixante-dix mille personnes. Certains dirent :« Ce sont peut-être les Compagnons du Prophète - صلى الله عليه و سلم - ». D’autres avancèrent : « Ce sont peut-être ceux qui sont né dans l’Islâm et qui n’ont jamais rien associé à ALLAH. » Et d’autres hypothèses furent émises. C’est alors que le Prophète - صلى الله عليه و سلم - sortit de chez lui et on l’informa du sujet de la discussion. Il dit : « Ce sont ceux qui ne demandent pas qu’on leur fasse de Rûqyah, ni de cautérisation, qui ne consultent pas les augures et qui placent toute leur confiance en leur Seigneur. »

‘Ukkâshah Ibn Mihsan ‎(رضي الله عنه) se leva et dit : « Invoque ALLAH pour que je fasse partie de ce groupe de personnes. » 

Le Prophète - صلى الله عليه و سلم - répondit : « Tu en fais partie. »

Un autre homme se leva et demanda la même chose.

Le Prophète - صلى الله عليه و سلم - lui dit :
 « ‘Ukkâshah t’a devancé ». » Rapporté par Al-Bukhârî (10/130,131) et (10/179) dans le livre de la médecine; Muslim (220) dans le livre de la foi.




Source : Le livre de l'Unicité [Kitâbu t-Tawhîd] 

Par l'Imâm Mûhammâd ibn 'Abd Al-Wahhâb ‎(رحمه الله)

Adapté pour www.islam-al-haqq.com

 



trait separation

ani07 Shaykh Mûhammâd ibn ‘Abd El-Wahhâb

ani07 Le livre de l'Unicité [Kitâbu t-Tawhîd]

At-Tawhid-LUnicit-1

Repost 0
Published by 會 Al-Haqq 會 - dans At-Tawhid - L'Unicité
commenter cet article
28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 01:51




Chapître 2


DU MERITE DU TAWHÎD ET LES PECHES QU’IL EXPIE



ALLAH ‎- تعالى - dit :


(Traduction rapprochée et approximative du sens du Verset)

« Ceux qui ont cru et n’ont point troublé la pureté de leur foi par quelque iniquité (association),

ceux-là ont la sécurité, et ce sont eux les bien guidés. »
[Les Bestiaux, v.82] 1


‘Ubâdah Ibn as-Sâmit ‎(رضي الله عنه) a dit : « Le Prophète - صلى الله عليه و سلم - a dit : « Quiconque atteste qu’il n’y a pas de divinité [en droit d’être adorée] si ce n’est ALLAH, Unique et sans associé, que Mûhammâd est Son serviteur et messager, que ‘Issâ (Jésus) est le serviteur d’ALLAH, Son messager, Sa Parole qu’Il envoya à Maryam (Marie), et une âme venant de Lui, que le Paradis est vérité et que l’Enfer est vérité, entrera au Paradis quels que soient ses actes. » Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim. 2


Al-Bûkhârî et Mûslim (rahimahûm ALLAH) rapportent un Hadîth de ‘Itbân ‎(رضي الله عنه) : « ALLAH a interdit au feu [de l’Enfer] de toucher toute personne attestant qu’il n’y a pas de divinité [en droit d’être adorée] si ce n’est ALLAH, ne recherchant par là que Le Visage d’ALLAH » 3


Abû Saîd Al-Khudrî ‎(رضي الله عنه) rapporte que le Prophète - صلى الله عليه و سلم - a dit : « Mûssâ a dit : « Seigneur ! Enseigne-moi une chose au moyen de laquelle je me souviendrai de Toi et T’invoquerai. » ALLAH dit : « Dis – Ô Mûssâ - : Il n’y a pas de divinité [en droit d’être adorée] si ce n’est ALLAH. » Mûssâ s’écria : « Seigneur ! Tous Tes serviteurs disent cela ! » ALLAH dit alors : « Ô Mûssâ, si les sept cieux et leurs occupants – mis à part Moi – et les sept terres étaient posés sur un des plateaux d’une balance, et que la parole « Il n’y a pas d’autre divinité [en droit d’être adorée] si ce n’est ALLAH » était posée sur l’autre plateau, la balance pencherait [du côté où est posé cette parole] ». » Rapporté par Ibn Hibbân et Al-Hâkim qui l’a authentifié. 4



At-Tirmidhî ‎(رحمه الله) rapporte un Hadîth d’après Anas ‎(رضي الله عنه) : « J’ai entendu le Prophète - صلى الله عليه و سلم - dire : « ALLAH le Très-Haut a dit « Ô fils d’Adam, si tu viens à Moi avec des péchés pesant presque autant que la terre, et que tu Me rencontres sans rien M’associer, Je viendrais à toi avec autant de pardon ». » 5 



1 Les Bestiaux, v.82.
2 Rapporté Par Ahmad dans Al-Musnad (5/313) et Al-Bukhârî (6/342) dans les récits des Prophètes; Muslim (28) da,s le livre de la foi.
3 Rapporté par Al-Bukhârî (11/206) et (12/271); Muslim (33) dans le livre de la foi.
4 Rapporté par Ibn Hibbân dans son Sahîh (2324) et Al-Hâkim dans Al-Mustadrak selon les deux recueils de Hadîth authentiques (1/528).
5 Rapporté par At-Tirmidhî (3534) dans le livre des invocations.





Thèmes du chapitre à retenir.


 

1. Largesse des faveurs d’ALLAH.

2. Immense rétribution d’ALLAH pour le Tawhîd.

3. En plus de cela, le Tawhîd efface les péchés.

4. Interprétation du verset 38 de la Surat Al-An’âm (les Bestiaux).

5. Réflexions sur les cinq questions citées dans le Hadîth d’Ubâdah ‎(رضي الله عنه).

6. Si tu joins ce Hadîth à celui de ‘Itbân ‎(رضي الله عنه) et aux suivants, le sens de la parole « lâ ilaha illa Allâh » t’apparaîtra clairement, de même qu’apparaîtra l’erreur de ceux qui ont été trompés.

7. Attirer l’attention sur la condition mentionnée dans le Hadîth d’Itbân ‎(رضي الله عنه).

8. Le fait que les prophètes ont besoin de se rappeler la faveur de la profession de foi « Lâ ilaha illa Allâh ».

9. Attirer l’attention sur la supériorité de ce témoignage sur toutes les créatures bien que, parmi ceux qui la prononcent, nombreux sont ceux qui ne pèsent pas lourd dans la balance des œuvres (au Jour du Jugement).

10. L’affirmation que les terres sont au nombre de sept comme c’est le cas des cieux.

11. Qu’ils ont des habitants.

12. Confirmation Des Attributs Divins contrairement à la doctrine des ‘Ash’ariyah.

13. Si donc tu comprend le Hadîth d’Anas ‎(رضي الله عنه) tu te rendras compte que les propos du Prophète - صلى الله عليه و سلم - dans le Hadith de ‘Itbân ‎(رضي الله عنه), à savoir : « ALLAH a interdit au feu [de l’Enfer] de toucher toute personne attestant qu’il n’y a pas de divinité [en droit d’être adorée] si ce n’est ALLAH, ne recherchant par là que le Visage d’ALLAH » désigne le délaissement du polythéisme, et non la [simple] prononciation de cette parole avec sa langue.

14. Méditer que ‘Issa et Mûhammad soient mentionnés ensemble comme étant des serviteurs et messagers d’ALLAH.

15. Connaître la particularité de Jésus d’être « Kalimatu ALLAH » la Parole d’ALLAH.

16. Connaître qu’il est un Esprit d’ALLAH.

17. Connaître les mérites de la foi au Paradis et à l’Enfer.

18. Connaître le sens de l’expression « selon ses œuvres ».

19. Savoir que la balance (Al-Mizân) a deux plateaux.

20. Signification du « Visage d’ALLAH ».




Source : Le livre de l'Unicité [Kitâbu t-Tawhîd] 

Par l'Imâm Mûhammâd ibn 'Abd Al-Wahhâb ‎(رحمه الله)

Adapté pour www.islam-al-haqq.com

 



trait separation

ani07 Shaykh Mûhammâd ibn ‘Abd El-Wahhâb

ani07 Le livre de l'Unicité [Kitâbu t-Tawhîd]

At-Tawhid-LUnicit-1

Repost 0
Published by 會 Al-Haqq 會 - dans At-Tawhid - L'Unicité
commenter cet article
28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 01:45



Chapître 1


LE PRINCIPE D’UNICITÈ (AT-TAWHÎD)



ALLAH ‎- تعالى - dit :


(Traduction rapprochée et approximative du sens des Versets)

« Je n’ai créé les Jinn et les hommes que pour qu’ils M’adorent. » 
(51/56)


« Et très certainement

Nous avons suscité dans chaque communauté un messager [pour leur dire] :

Adorez ALLAH et écartez-vous du tâghût.» 
(16 : 36)


« Et ton Seigneur a décrété :

N’adorez que Lui. Et [marquez] de la bonté envers les parents [père et mère]. »
(17 /23)


« Adorez ALLAH et ne Lui donnez quelque associé que ce soit. » 
(4/36)


« Dis : « venez, je vais vous réciter ce que votre Seigneur vous a interdis ceci :

ne Lui associez quoi que ce soit. » 
(6/151)



Ibn Mas’ûd ‎(رضي الله عنه) a dit : « Quiconque voudrais lire le testament de Mûhammâd - صلى الله عليه و سلم - lequel il aurait apposé son sceau, qu’il lise la parole d’ALLAH le Très Haut (Traduction rapprochée et approximative du sens du Verset) : « Dis « venez, je vais vous réciter ce que votre Seigneur vous a interdit : ne Lui associez rien ; et soyez bienfaisants envers vos parents… » jusqu’à Sa Parole : « Et voilà mon chemin dans toute sa rectitude, suivez-le donc, et ne suivez pas les sentiers… »

Mû’adh Ibn Jabal ‎(رضي الله عنه) rapporte : « J’étais derrière le Prophète - صلى الله عليه و سلم - sur un âne. Il me dit : 
- « Ô Mu’adh, sais-tu quel est le devoir des serviteurs en vers ALLAH et quel est Son devoir envers eux ? » 
Je répondis : « ALLAH et Son prophète sont plus savants. » 
Il continua alors : « Le devoir des serviteurs envers ALLAH est qu’ils L’adorent sans rien Lui associer. Et Son devoir envers eux est qu’Il ne châtie pas ceux qui ne Lui ont rien associé. » Je m’écriais : « Ô Prophète d’ALLAH, puis-je répandre cette bonne nouvelle parmi les gens ? » Il dit : « Ne l’annonce pas, car ils risqueraient de ne s’en remettre qu’à cela. »
Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim dans leur recueil de hadîth authentiques respectifs.





Thèmes du chapitre à retenir.



1. Le but de la création des Jinn et des hommes.

2. L’adoration représente le Tawhîd car c’est à son sujet que les conflits [entre les Prophètes et leurs peuples] ont éclaté.

3. Quiconque ne reste pas fidèle au Tawhîd n’adore pas ALLAH correctement. Le sens du verset : « Et vous n’êtes pas adorateurs de ce que j’adore » apparaît donc.

4. Le but de l’envoi des prophètes.

5. Le message du [Tawhîd] a été envoyé à toutes les communautés.

6. La religion des prophètes est unique.

7. Le point le plus important : l’adoration d’ALLAH - تعالى - ne se réalise qu’à condition de renier le Tâghût. Le sens du verset : « Donc, quiconque mécroit au Tâghût tandis qu’il croit en ALLAH saisit l’anse la plus solide » apparaît ici.

8. Le Tâghût englobe ce qui est adoré en dehors d’ALLAH - تعالى - .

9. L’importance – aux yeux des Salaf – des trois versets clairs sans équivoques de la sourate les Bestiaux (Al-An’âm), qui contiennent dix enseignements dont le premier est l’interdiction du polythéisme.

10. Les versets sans équivoques de la sourate le Voyage Nocturne (Al-Isrâ), qui contiennent 18 enseignements, dans lesquels ALLAH a débuté par Sa Parole (Traduction rapprochée et approximative du sens du Verset) : « N’assigne point à ALLAH d’autre divinité ; sinon tu te trouveras méprisé et abandonné » pour conclure par le verset (Traduction rapprochée et approximative du sens du Verset) : « N’assigne donc pas à ALLAH d’autre divinité, sinon tu seras jeté dans l’Enfer, blâmé et repoussé. » ALLAH - تعالى - a attiré notre attention sur l’importance de ces enseignements par Sa Parole (Traduction rapprochée et approximative du sens du Verset) : « Tout cela fait partie de ce que ton Seigneur t’a révélé de la Sagesse. »

11. Le verset de la sourate les Femmes (An-Nissâ) surnommé « le verset des dix droits » qu’ALLAH le Très-Haut a débuté par (Traduction rapprochée et approximative du sens du Verset) : « Adorez ALLAH et ne Lui donnez aucun associé. »

12. L’évocation du testament du Prophète - صلى الله عليه و سلم - à sa mort.

13. La connaissance de notre devoir envers ALLAH.

14. La connaissance du devoir d’ALLAH envers Ses serviteurs, à condition qu’ils Lui accordent ce qui Lui revient de droit.

15. La plupart des Compagnons ne connaissent pas cet enseignement.

16. Il est permis de dissimuler la science pour une sage raison.

17. Il est recommandé d’annoncer au musulman une nouvelle qui le rend joyeux.

18. La crainte de ne s’en remettre qu’à l’immensité de la miséricorde divine.

19. La personne interrogée sur quelque chose qu’elle ne sait pas répond : « ALLAH et Son prophète sont plus savants. »

20. Il est permis de transmettre la connaissance à certains, pas à d’autres.

21. La modestie du Prophète - صلى الله عليه و سلم - du fait qu’il monte sur un âne avec une personne derrière lui.

22. Il est permis qu’une seconde personne monte derrière soi sur une bête.

23. Le mérite de Mû’âdh Ibn Jabal ‎(رضي الله عنه).

24. L’importance de cet enseignement.



 

Source : Le livre de l'Unicité [Kitâbu t-Tawhîd] 

Par l'Imâm Mûhammâd ibn 'Abd Al-Wahhâb ‎(رحمه الله)

Adapté pour www.islam-al-haqq.com

 



trait separation

ani07 Shaykh Mûhammâd ibn ‘Abd El-Wahhâb

ani07 Le livre de l'Unicité [Kitâbu t-Tawhîd]

At-Tawhid-LUnicit-1


Repost 0
Published by 會 Al-Haqq 會 - dans At-Tawhid - L'Unicité
commenter cet article
28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 01:33

بســــــــــــــــــــــــــم الله الرحمـــــــــــــــــــن الرحيـــــــــــــــــــــــم


كتاب التوحيد

Le livre de l'Unicité [Kitâbu t-Tawhîd]

الإمام محمد بن عبدالوهاب
L'Imâm Muhammad ibn 'Abd l-Wahhab 

Louanges à Allâh - تعالى -, Seigneur de l'Univers et que le Prophète Muhammad صلى الله عليه وسلم , sa famille, ses compagnons et ses adeptes soient entourés de la bénédiction d'Allâh.
La religion Musulmane accueille chaque jour des milliers de gens échappant à l'ignorance et se délibérant des chaînes du polythéisme et de la mécréance cherchant refuge dans les bras tendres de l'Islâm. Bien que ces réfugiés soient évidement les cous allongés voulant étancher leur soif des sources pures de connaissance, les serviteurs d'Allâh sont demandés de subvenir à leurs besoins, tels que leur adresser des savants en théologie chargés de leur enseigner des instructions fondamentales et indispensables de l'Islâm; cette religion qui accueille n'importe quelle couleur ou ethnie .
Et nul doute que le Tawhîd représente la science fondamentale dont les nouveaux-nés se doivent de baigner.

En attendant l'aimable autorisation des maisons d'éditions qui essayent de réunir ardemment leurs efforts afin de traduire les oeuvres les plus essentielles aux serviteurs, nous vous présenterons în shâ Allah un échantillon du livre de Muhammad Ibni 'Abdi l-Wahhab :
Kitâbu At-Tawhîd.



رَبَّنَا لاَ تُزِغْ قُلُوبَنَا بَعْدَ إِذْ هَدَيْتَنَا وَهَبْ لَنَا مِن لَّدُنكَ رَحْمَةً إِنَّكَ أَنتَ الْوَهَّابُ


« Seigneur! Ne laisse pas dévier nos coeurs après que Tu nous aies guidés; et accorde-nous Ta miséricorde. C'est Toi, certes, le Grand Donateur! » (Sourate 3 : La famille d'Imran/ verset 8)

Biographie du Cheikh Mouhammad ibn ‘Abdil Wahhab



Source : Le livre de l'Unicité [Kitâbu t-Tawhîd]  L'Imâm Muhammad ibn 'Abd l-Wahhab

Copié de : laplumedelislam

 

 

 

 

barretitre.jpg Tawhid ALLah - L'Unicité d'ALLah

Repost 0
Published by 會 Al-Haqq 會 - dans At-Tawhid - L'Unicité
commenter cet article