Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

facebookalhaqq-3-2-1

Rechercher

16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 00:00

ramadan_comment_05.gif.jpg

Le jeûne du Ramadhân pour ceux qui voyagent
Shaykh Muhammad Ibn Sâlih al-’Uthaymîn ‎(رحمه الله)


Question :

Quel peut être le conseil concernant le jeûne du Ramadhân pour ceux qui se trouvent à l’étranger ?

Réponse :

Nous conseillons à ceux qui se trouvent à l’étranger de ne pas manquer le jeûne du Ramadhân. Il est meilleur pour le voyageur de jeûner. Mais si cela lui est pénible, qu’il s’en abstienne. Le fait de préférer que la personne jeûne se base sur ces preuves :

bouton--13- Premièrement :

Cela est une pratique du Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam). Abû Dardâ (radhiallâhu ‘anhu) a dit « Nous étions en compagnie du Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) au cours d’un jour marqué par une canicule si sévère que nous mettions nos mains sur nos têtes afin de nous protéger. Et seul le Messager d’Allâh (sallallahu ‘alayhi wa sallam) et Abdullâh Ibn Rawâhah observait le jeûne ce jour là. » Rapporté par al-Bukhârî et Muslim

bouton--13- Deuxièmement :

Si la personne jeûne, cela lui sera facilité. Car si c’est un jeûne de compensation que la personne fait seul, cela lui sera plus difficile que si elle avait jeûné en sont temps avec les gens. Certes, jeûner pendant le Ramadhân avec les autres rend le jeûne plus facile que celui fait individuellement à titre de rattrapage. Aussi, en prescrivant le jeûne, Allâh -‘Azza wa Djal - a dit (dans le sens approximatif du verset) :
 

« Allâh veut pour vous la faciliter, Il ne veut pas pour vous la difficulté »

Coran, 2/185

bouton--13- Troisièmement :

Jeûner pendant le voyage permet au voyageur de compenser rapidement une obligation. Ce qui est plus sûr, étant donné que l’on ne sait pas ce qui pourrait se passer pour la personne après le Ramadhân. Delà, jeûner permet de compenser rapidement ce qui est dû.

 bouton--57-Il y a aussi un quatrième avantage :

Quand la personne jeûne pendant le Ramadhân, elle jeûne certes en un temps qui est le meilleur, et qui est le Ramadhân. Ceci dit, si le jeûne implique une quelconque difficulté pour le voyageur, il ne jeûne pas. En effet, quand le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam), lors d’un voyage, vit un rassemblement autour d’un homme qu’on abritait du soleil, il dit : « Qu’est ce que c’est ? » - « un jeûneur » - Lui dit on. « Ce n’est pas de la piété que de jeûner en voyage » Il s’adressait ainsi au voyageur qui trouve le jeûne pénible. Rapporté par al-Bukhârî

C’est pourquoi, quand un jour, [le Prophète] campa et se rendit compte que les jeûneurs étaient abattus à cause de la fatigue et que ceux qui ne jeûnaient pas s’occupaient de l’installation des tentes et du ravitaillement en eau des voyageurs, le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) dit : « Les non jeûneurs ont remporté toute la récompense aujourd’hui. » Rapporté par Muslim. [4]

  

Source : Madjmu’ Fatâwa de Ibn ’Uthaymîn, 19/156-157

Copié du site : manhajulhaqq.com

par 'Abd El-Hakim Abû 'Issa 'Abd El-Haqq pour www.islam-al-haqq.com



Le voyage - As-Safar

Le jeûne - As-Siyâm

Partager cet article

Repost 0

commentaires