Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

facebookalhaqq-3-2-1

Rechercher

23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 21:38
as salamû 'alaykûm wa rahmatûLLahi wa barakatûh!

Que la paix de DIEU, sa miséricorde et ses bénédictions soient sur vous mes frères et sœurs partout dans le monde,

Ci-joint un article extrêmement intéressant que j’ai reçu du groupe « les éditions avant l’heure »

Qu’ALLAH donne le paradis à celui ou celle qui a élaboré cet article.

QU’ALLAH donne le paradis à celui ou celle qui transmis cet article.

Qu’ALAH donne le paradis à ceux qui vont le transmettre.

Qu’ALLAH donne le paradis à ceux qui vont le traduire.

Qu’ALLAH donne le paradis à ceux qui vont commencer à le vivre

118934255730b8014701a623705dd4bbc01ee7860b.jpg

"As salamu 'alaykum

On entend souvent : " Il n'y a qu'Allâh qui juge, personne ne peut me juger à part Allâh, je n'ai de compte à rendre qu'à Allâh. " Cette phrase est vraie et fausse en même temps.

Elle est vraie dans l'absolu car c'est Allâh qui Seul décide ce qui est juste ou pas, ce qui est bon et ce qui est mauvais.

Mais elle fausse par rapport à l'intention des gens qui le disent. Car en général cette phrase signifie tout simplement :
" Tu n'es pas mieux que moi, laisse-moi tranquille, ne te mêle pas de mes affaires. "


C'est, comme on dit, une parole de vérité qu'on utilise pour prêcher le faux : kalimat haqq yurâdu bihâ bâtil !

Car s'il est vrai que déterminer le bien et le mal ne peut et ne doit se faire qu'en référence à Allâh et à Son prophète, il est vrai aussi qu'Allâh nous demande de juger par rapport à Sa loi. De se juger soi-même et de juger les autres. Juger pour condamner et sanctionner parfois, juger pour conseiller et montrer la bonne voie bien souvent, juger pour combler l'ignorance et chercher la satisfaction de notre Seigneur dans tous les cas.

Mais à cause des critiques qu'on reçoit, il est devenu très difficile de recommander à une femme de porter le voile, à un frère de porter la barbe, et même de dire aux gens qu'il faut tout simplement accomplir la prière. Plus difficile que de leur demander d'être poli ou d'aller voter par exemple, ou encore de bien travailler à l'école. Difficile au point que beaucoup ne se donnent plus la peine de continuer à prêcher le bon comportement et la bonne croyance. Pourtant...

Ordonner aux autres de faire le bien et leur interdire de faire le mal, c'est ce qu'on appelle en arabe la hisbah. Ou encore le amr bil ma'rûf et le nahy 'anil munkar. C'est-à-dire ordonner le convenable et tout ce qui est reconnu religieusement comme étant le bien et interdir le répréhensible et tout ce qui est reconnu religieusement comme étant le mal. On appelle cela également juger les gens, juger les frères, juger les actions...

C'est un des piliers de l'islam que de pratiquer la hisbah, pilier qui ne souffre d'aucune divergence dans la communauté des gens de la Sunnah. Or depuis toujours, des musulmans ont lutté contre ce pilier, qu'ils n'acceptent ni de pratiquer ni de recevoir de la part de leurs frères et soeurs. Ils se fondent sur tout un tas d'arguments dont nous présentons les cinq plus importants, suivant le plan de la risâlah du Docteur Fadhl Ilâhiy (Chubuhât hawlal amri bil ma'rûfi wan nahyi 'anil munkar).

Ce texte est une synthèse à partir de ce livre que nous vous présenterons in cha Allah petit à petit. On pourra mettre à profit la partie " discussion " de notre groupe pour les questions et les remarques que vous aurez. Comme d'habitude, si vous avez des corrections et des critiques à faire, elles sont les bienvenues, chers frères et chères soeurs.


Voici la liste des 5 faux arguments les plus répandus contre la hisbah.

1. On doit abandonner la hisbah car cela va à l'encontre du respect des libertés individuelles, qui est pourtant un des principes du Qur-ân : cela correspond au fameux " Ne te mêle pas de mes affaires ! ".

2. On doit abandonner la hisbah dans la mesure où l'égarement des égarés n'a pas d'influence sur nous : cela correspond à " Ne me saoule pas, toi je ne t'empêche pas de mettre le voile ! ".

3. On doit abandonner la hisbah tant qu'on n'est pas parfait dans l'application de l'Islâm : qui correspond à " T'es pas mieux que moi, tu fais beaucoup d'erreurs ! "

4. On doit abandonner la hisbah pour ne pas tomber dans la fitnah : qui correspond à " Vous les intégristes vous cherchez toujours les problèmes ! "

5. On doit abandonner la hisbah lorsque les gens ne répondent pas à l'appel : qui correspond à " Tu pourras me parler 100 ans, je n'ai rien à faire avec ce que tu me dis ! " ou " Tu vois bien qu'ils n'ont rien à faire avec ce que tu leur dis ! " .

Nous vous enverrons la synthèse des réponses à ces faux arguments in cha Allah.

Barakallahu fikum. Qu'Allah vous préserve."

Qu’ALLAH nous guide.
Qu’ALLAH guide par nous.
Qu’ALLAH guide l’humanité.


Que la paix de DIEU et ses salutations soient sur notre bien aimé Mohammad




source : Les éditions Avant l'Heure
Le groupe : Les éditions Avant l'Heure
Remerciement au frère sous le pseudo L'oasis De L'excellence

Partager cet article

Repost 0
Published by Al-Haqq - dans Rapports sociaux
commenter cet article

commentaires