Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

facebookalhaqq-3-2-1

Rechercher

28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 02:03




Chapître 7

 
Fait partie du polythéisme le fait de porter un anneau, un fil ou autre chose pour dissiper un malheur ou le repousser


ALLAH ‎- تعالى - dit :


(Traduction rapprochée et approximative du sens du Verset)
« dis « Eh bien, les voyez-vous, ceux que vous appelez au lieu d’ALLAH ?

Si ALLAH me voulait du mal est-ce qu’ils sauraient déblayer un mal venu de Sa part,

ou s’il me voulait miséricorde, est-ce qu’ils sauraient retenir Sa miséricorde ? »1
[Les Groupes, v.38]


 

Omran Ibn Hussayn - رضي اللّه تعال عنه -, a rapporté que le Prophète - صلى الله عليه و سلم - a vu un homme portant une chaîne en cuivre. Il lui demanda la raison. Il dit : « C’est à cause de la faiblesse dont je souffre au bras ». Le Prophète - صلى الله عليه و سلم - lui dit :« Enlève-là, elle ne te fera qu’affaiblir davantage. Si tu meurs avec, tu ne réussiras jamais ».2 Rapporté par Ahmed d’une chaîne de transmission acceptable


Dans un autre Hadîth de ‘Ukba Ibn 'Amir - رضي اللّه تعال عنه -, rapporté par Ahmad d’une chaîne de transmission interrompue : « Quiconque porte un talisman, qu’ALLAH n’exauce jamais ses vœux. Quiconque porte une coquille (amulette), qu’ALLAH ne lui facilite pas la tâche ».3 Cité par Ahmad N°4/154.

Dans une autre version : 
« Celui qui porte une amulette a commis le Shirk (le polythéisme) ».4 Cité dans « Signification des Traditions » (ma’ani al-âthâr) N.4/325.

Ibn Abi Hatim rapporta que Hudhayfa ‎(رضي الله عنه) a vu quelqu’un porter à la main un fil protecteur contre la fièvre. Alors il le coupa puis il récita (Traduction rapprochée et approximative du sens du Verset) : { Et la plupart d’entre eux ne croient en ALLAH qu’en lui associant d’autre divinités } [Yusuf, v.106]

1 Les Groupes, v.38.
2 Rapporté Par Ahmad dans Al-Musnad (4/445).
3 Rapporté par Al-Hâkim dans Al-Mustadrak (4/216 et 217)
4 Rapporté par Ahmad dans Al-Musnad (4/156)

 

 

Thèmes du chapitre à retenir.

 
 

1. Interdiction formelle de porter des bracelets, des fils ou autres fétiches pour conjurer le mal.

2. Que le compagnon du Prophète - صلى الله عليه و سلم - ne réussira pas au cas où il mourrait tout en portant l’amulette est un argument qui confirme l’avis des compagnons selon lequel le shirk est plus grave que les péchés majeurs (kabâ-ir).

3. L’ignorance dans ce domaine n’est pas une excuse.

4. Les condamnations portent préjudice dans la vie ci-bas comme en témoigne la parole du Prophète - صلى الله عليه و سلم - : « elle ne te fera qu’affaiblir davantage »

5. La condamnation catégorique de celui qui agit de la sorte.

6. L’affirmation que celui qui porte une amulette est voué à sa protection.

7. La proclamation du polythéisme de celui qui porte un talisman.

8. Le port de fil protecteur entre dans le même cadre.

9. La récitation par Houdhayfah (رضي الله عنه) du verset à l’appui montre que les Compagnons tiraient leurs arguments des versets relatifs au shirk majeur pour désigner le shirk mineur.

10. Le port de coquilles pour conjurer le mauvais œil entre dans le même cadre.

11. L’imprécation contre celui qui porte une amulette pour qu’ALLAH ne lui exauce pas ses voeux et contre celui qui porte une coquille pour qu’ALLAH le prive de ce qu’il désire.



 

Source : Le livre de l'Unicité [Kitâbu t-Tawhîd] 

Par l'Imâm Mûhammâd ibn 'Abd Al-Wahhâb ‎(رحمه الله)

Adapté pour www.islam-al-haqq.com

 



trait separation

ani07 Shaykh Mûhammâd ibn ‘Abd El-Wahhâb

ani07 Le livre de l'Unicité [Kitâbu t-Tawhîd]

At-Tawhid-LUnicit-1

Partager cet article

Repost 0
Published by 會 Al-Haqq 會 - dans At-Tawhid - L'Unicité
commenter cet article

commentaires