Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

facebookalhaqq-3-2-1

Rechercher

28 juillet 2009 2 28 /07 /juillet /2009 01:54



Chapître 3


QUICONQUE PRATIQUE LE TAWHID

ENTRE AU PARADIS SANS JUGEMENT


ALLAH ‎- تعالى - dit :


(Traduction rapprochée et approximative du sens du Verset)

« Ibrahîm était un guide parfait.

Il était soumis à ALLAH voué exclusivement à Lui (Hanîf)

et il n’était point du nombre des associateurs. » 

Les Abeilles, v.120.

Et Il dit : 


(Traduction rapprochée et approximative du sens des Versets)

« [Ceux] qui, à leur Seigneur, n’associent rien. » 

Les Croyants, v.59.


Hûssayn ibn ‘Abdir-Rahmân a dit ‎ : « J’étais chez Sa’id ibn Jubayr lorsque celui-ci demanda : « Qui d’entre vous a vu l’étoile filante hier ? »

Je réponds : « Moi.»
Puis j’ajoutais : « Mais je n’étais pas en prière. Le fait est que je souffrais d’une morsure [ de scorpion). »
Sa’id me questionna : « Et qu’as-tu fait ? »
Je répondis : « J’ai demandé qu’on pratique un exorcisme (Rûqyah) sur ma personne. »
Il continua : « Et qu’est-ce qui t’a poussé à agir de la sorte ? »
Je répondis : « Un Hadîth que nous a rapporté Ash-Sha’bî.»
Il me demanda : « Et que vous a-t-il rapporté ? »

Je récitai alors : « Il nous a rapporté d’après Buraydah ibn ul-Husayb que le Prophète - صلى الله عليه و سلم - a dit : « Point de Rûqyah, sauf contre le mauvais œil ou le venin » Rapporté par Ahmad dans Al-Musnad (1/271); Muslim (220) dans le livre de la foi comme étant une parole de Bûraydah - Qu'ALLAH l'agrée.

Sa’id déclara alors : « Celui qui se limite à ce qu’il entend agit de la meilleur façon. Cependant, Ibn ‘Abbas ‎(رضي الله عنه) nous a informé que le Prophète - صلى الله عليه و سلم - a dit : « Les communautés me furent présentées. Je vis un prophète accompagné d’une poignée de personnes, un autre accompagné d’un ou deux hommes, et un autre que personne n’accompagnait. C’est alors qu’une foule immense me fut présentée, et je crus qu’il s’agissait de ma communauté mais on me dit : « Ceci est Mûssâ (Moïse) et son peuple. » Je promenai à nouveau mon regard quand je vis une autre foule immense. On me dit : « Ceci ta communauté. Soixante dix mille de ses membres entreront au Paradis sans jugement ni châtiment ».

Et le Prophète - صلى الله عليه و سلم - se leva et rentra chez lui.


Les gens se mirent à discuter sur ces soixante-dix mille personnes. Certains dirent :« Ce sont peut-être les Compagnons du Prophète - صلى الله عليه و سلم - ». D’autres avancèrent : « Ce sont peut-être ceux qui sont né dans l’Islâm et qui n’ont jamais rien associé à ALLAH. » Et d’autres hypothèses furent émises. C’est alors que le Prophète - صلى الله عليه و سلم - sortit de chez lui et on l’informa du sujet de la discussion. Il dit : « Ce sont ceux qui ne demandent pas qu’on leur fasse de Rûqyah, ni de cautérisation, qui ne consultent pas les augures et qui placent toute leur confiance en leur Seigneur. »

‘Ukkâshah Ibn Mihsan ‎(رضي الله عنه) se leva et dit : « Invoque ALLAH pour que je fasse partie de ce groupe de personnes. » 

Le Prophète - صلى الله عليه و سلم - répondit : « Tu en fais partie. »

Un autre homme se leva et demanda la même chose.

Le Prophète - صلى الله عليه و سلم - lui dit :
 « ‘Ukkâshah t’a devancé ». » Rapporté par Al-Bukhârî (10/130,131) et (10/179) dans le livre de la médecine; Muslim (220) dans le livre de la foi.




Source : Le livre de l'Unicité [Kitâbu t-Tawhîd] 

Par l'Imâm Mûhammâd ibn 'Abd Al-Wahhâb ‎(رحمه الله)

Adapté pour www.islam-al-haqq.com

 



trait separation

ani07 Shaykh Mûhammâd ibn ‘Abd El-Wahhâb

ani07 Le livre de l'Unicité [Kitâbu t-Tawhîd]

At-Tawhid-LUnicit-1

Partager cet article

Repost 0
Published by 會 Al-Haqq 會 - dans At-Tawhid - L'Unicité
commenter cet article

commentaires